samedi 19 avril 2014

The Lying Game (T.2) - Sara Shepard

Ma vie parfaite n'était qu'un mensonge. J'avais tout. Des amis formidables, un petit ami adorable et une famille aimante. Aucun ne sait que j'ai disparu. Que je suis morte. Ma sœur jumelle Emma a pris ma place. Elle est la prochaine sur la liste. Mon assassin la surveille de très près...

Couverture The Lying Game, tome 2 : Ne jamais dire jamais
  • Titre VO : Never Have I Ever
  • Auteur : Sara Shepard
  • Éditeur : Fleuve Noir (Territoires)
  • Année de parution : 2012
  • Nombre de pages : 355 pages
♥ ou et demi 
(je n'arrive pas à décider !!!)
alors... 14/20

Attention : présence potentielle de spoilers pour ceux qui n'ont pas lu le tome 1 !

L'aventure d'Emma est loin d'être finie (peut-on affirmer qu'une série de Sara Shepard se soit déjà terminée rapidement ??) ! Après avoir été forcée de prendre la place de sa jumelle Sutton, morte assassinée, pour dissimuler toutes traces du crime, Emma jure de venger sa sœur, d'une façon ou d'une autre, en démasquant son meurtrier. Pourtant, Emma doit continuer à jouer le jeu, surtout qu'elle est sous constante surveillance...

C'est ainsi qu'Emma commence à soupçonner amis et ennemis : tout le monde semble cacher de terribles secrets dans cette ville et Sutton n'avait pas l'air des plus angéliques non plus ! Alors qu'Emma en était venue à considérer ses amies Madeline et Charlotte comme principales coupables, les jumelles twitteuses à l'apparence diabolique viennent brouiller les pistes. Bref, comme dans chacun des livres de Sara Shepard, on nous sert un incroyable amas d'indices révoltants, de personnages douteux et de souvenirs coupables profondément enfouis, le tout intensément emmêlé. Quand on pense fermement avoir trouvé les coupables, un autre tome vient nous confirmer qu'on avait tout faux.

Mais le problème est bien là : les intrigues de cette auteure n'en finissent plus de finir !! C'est tout le temps le même procédé, si bien qu'on se doute bien après quelques livres que le suspect qu'on nous présente n'en est pas un. C'est un aspect qui commence à me lasser. À la limite, quand ça reste dans la série Les Menteuses, ça me va, parce que c'est le concept de cette série. Par contre, j'aurais bien aimé que l'auteure innove avec The Lying Game !! Mais bon... On ne peut pas dire que l'effet ne soit pas là ! On veut toujours savoir le fond de l'histoire, même si on sait qu'on ne le saura pas avant une dizaine de tomes !!

Bon maintenant que j'ai fait cette mise au point sur les histoires répétitives, sans fin, mais irrésistible de Sara Shepard, je peux me concentrer sur ce tome-ci en particulier. Le commencement du livre n'était pas assez enlevant à mon goût, je pense, peut-être même superficiel. Il ne se passait pas grand chose, mis à part des soupçons sur les proches de Sutton. Et puis, ce n'est pas du côté de l'histoire d'amour entre Emma et Ethan qu'on aura eu des palpitations : Emma ne cesse de repousser le pauvre jeune homme, avant d'être jalouse s'il fréquente d'autres filles. 

D'un autre côté, la fin a su me passionner. Des fantômes du passé de Sutton reviennent hanter Emma (je ne dois pas trop en dire, c'est dans les dernières pages du roman ^^) et certains personnages succombent pratiquement sous l'emprise du jeu du mensonge. Rendue à ce stade, il m'en fallait beaucoup pour lâcher mon roman, d'autant plus que c'était pour aller faire de la géométrie analytique :P .

Les personnages... Que dire d'eux ? Il semble que mon avis soit assez mitigé sur ce livre, tout comme les personnages !! Emma m'a paru un peu molle parfois. Je ne pourrais pas l'expliquer, mais c'est comme si elle ne faisait que subir les événements (bon, j'avoue, c'est facile à dire quand on est bien assise dans son divan moelleux !!), mais quand même ! Pourtant, on s'attache quand même à elle, parce qu'on vit tous ces événements sordides en même temps qu'elle. Pour ce qui est d'Ethan, j'ai bien peur de devoir dire qu'il a également perdu de sa couleur à mes yeux.

Même si le commencement et les personnages ont pâli mon appréciation du livre, dans l'ensemble, le déroulement de l'histoire était bien bâti et perturbant, dans le sens où on veut absolument savoir une bonne fois pour toutes QUI EST LE MEURTRIER !!! Les livres de Sara Shepard ont beau être répétitifs, ils ont néanmoins tous ce don si particulier dans le domaine des intrigues : si on aime un jour, alors on aimera toujours !!

En conclusion, malgré le fait que j'aime moins cette série que Les Menteuses et que ce livre m'ait déçue en comparaison au premier, j'ai quand même passé un bon moment à lire l'enquête d'Emma !


2 commentaires:

  1. On partage le même avis sur la question ^^ j'ai l'impression de retrouver les mêmes stratagèmes que dans PLL et ça m'embête un peu. Mais bon, j'ai trop envie de connaître le meurtrier, je lirai surement le tome suivant déjà. La suite, on verra bien, haha.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça le stratagème de vente : on est incapable d'abandonner la série sans savoir le meurtrier !!! Mais bon, mais bon, c'est pas comme si j'aimais pas lire :P

      Supprimer