dimanche 15 juillet 2018

Shades of magic (T.1) - V. E. Schwab

Un autre monde vous attend, là, de l'autre côté du mur...

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le nôtre est gris, sans magie d'aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d'air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu'on s'y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l'a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s'y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.

Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C'est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l'a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l'irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu'une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé.

samedi 7 juillet 2018

Chroniques de l'oiseau à ressort - Haruki Murakami (Livre non-terminé)

Le jour où sa femme disparaît inexplicablement, la vie de Toru Okada bascule – et emporte avec elle les repères du monde. C'est dans une réalité qui s'enfuit sous d'excentriques mirages que le jeune homme s'éveille un matin. Un théâtre d'ombres débutant par de mystérieux coups de téléphone, et où se croisent peu à peu des êtres déroutants, inclassables, aux confins d'un univers guidé par le chant d'un oiseau à ressort…

Chroniques de l'oiseau à ressort - Haruki Murakami - Babelio

mercredi 27 juin 2018

Recommandations LGBTQ+

Résultats de recherche d'images pour « pride books tumblr »

J'aimerais profiter (de ce qui reste) du mois de la Fierté gaie pour vous partager certains de mes livres préférés présentant des figures LGBTQ+ fortes. J'avais l'intention de joindre ces recommandations à ma chronique de Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens, notamment parce que je trouvais que beaucoup d'articles avaient été écrits avec les mêmes suggestions, mais au final, je suis partie sur une lancée et j'ai eu assez de matériel pour un article complet.... Alors voilà, voilà. Aussi, je ne m'y connais pas assez pour dire si une représentation est résolument bonne ou mauvaise, alors je vous laisse juger par vous-même ! 

[Chronique] Mes hauts, mes bas et mes coups de coeur en ...
Mes hauts, mes bas et mes coups de cœur en série
de Becky Albertalli. 
Représentation : Sœur jumelle et mères lesbiennes/bisexuelles, 
copine pansexuelle, quelques personnages gays.
(Aussi : Taille plus, personnages asiatiques et noirs, religion...)

Ce n'est pas l'opinion générale, mais j'ai largement préféré ce roman à Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens notamment parce que j'avais l'impression que les personnages étaient encore mieux développés. Aussi, certaines situations me rejoignaient plus. 
On suit l'histoire de Molly, une jeune fille qui n'arrive pas à se faire un copain alors que toutes ses amies sont en couple depuis belle lurette. Le roman est absolument touchant, avec encore plus de références à la culture populaire que dans Moi, Simon, je l'ai dévoré. 
Chronique à venir. 

Silence radio | Librairie Les Buveurs d'Encre | Paris 19ème
Silence Radio, de Alice Oseman. 
Représentation : Personnage principal bisexuel, amis gays, personnage agenre...
(Aussi : Personnage métisse, santé mentale...)

J'ai tellement, tellement, tellement aimé ce roman ♥ Non seulement il aborde avec brio plusieurs représentations, mais Alice Oseman traite aussi parfaitement de l'univers virtuel (style Tumblr), de l'adolescence, des fangirls/fanboys, de l'isolation, de ce qui entoure l'université.... À mon avis, il s'agit d'un chef-d'oeuvre. 


Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers
de Benjamin Alire Saenz. 
Représentation : Personnages principaux gays.
(Aussi : personnages latinos)

Un superbe roman, plein de poésie, où deux jeunes garçons dans le sud de États-Unis découvrent leur homosexualité et les secrets de l'univers, rien de moins. Bref, c'est adorable, drôle, triste, profondément touchant, vous ne pourrez qu'aimer ♥

Carry On, de Rainbow Rowell.
Représentation : Gay, bisexuel, pansexuel. 

D'abord, ce livre est inspiré de Harry Potter, et plus précisément du ship Drarry... Vous faut-il une raison supplémentaire pour vous jeter sur ce livre ? C'était absolument adorable, j'ai foooondu. Et puis c'est plutôt rare qu'il y a de la représentation LGBTQ+ dans un roman fantastique, je trouve !

L'enfant mascara
L'enfant mascara, de Simon Boulerice.
Représentation : Trans.

Un livre très sombre et un peu dérangeant, bien que poétique. Simon Boulerice traite ici du meurtre d'une jeune fille trans, Leticia King, par le garçon pour lequel elle avait le béguin. Basé sur des faits réels, le livre ne peut que chambouler.
Mon avis complet disponible ici. 


Revanche, de Cat Clarke.
Représentation : Personnage gay.
(Aussi : santé mentale)

Je ne sais pas s'il s'agit là du meilleur livre de Cat Clarke pour la représentation LGBT, mais je peux toutefois vous assurer que c'est celui qui m'a le plus bouleversée. On y voit les effets du harcèlement homophobe, le tout mélangé à une intrigue plus policière/suspense. Bref, c'est un livre très sombre, mais qui fait tout un effet.
Mon avis complet disponible ici.

Black Iris par Raeder
Black Iris, de Leah Raeder.
Représentation : Personnage principal queer.
(Aussi : Santé mentale, dépendances...)

Franchement, je ne sais pas si ce livre projette une bonne représentation des gens queers. L'auteur est néanmoins trans (il se nomme maintenant Eliott Wake), alors je me dis qu'il doit s'y connaître un peu. Pour le reste, je sais seulement que ce livre était profondément dérangeant et cru, dans le genre qui sort des sentiers battus, et qu'il m'a chamboulée. À lire, mais surtout si vous n'êtes pas trop sensibles.
Mon avis complet disponible ici.

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens - Lecture Academy Lecture ...
Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens,
 de Becky Albertalli.
Représentation : Personnage principal gay, personnage secondaire bi...

Un classique de la représentation gaie dans la littérature jeunesse. Ce n'est personnellement pas mon roman préféré présentant des personnages LGBTQ+, mais il faut avouer que l'histoire était plutôt adorable !
Mon avis complet disponible ici. 

J'ai consulté le blog La Rainbowthèque pour me rafraîchir la mémoire sur les représentations présentes dans chaque livre. Sinon, si le sujet vous intéresse et que vous voulez le creuser à fond, je vous conseille la chaîne Youtube de Mx Cordélia.

Des livres que je compte lire bientôt : 

Résultats de recherche d'images pour « queen of geeks » Image associée I Was Born for This by Alice Oseman | Waterstones

#loveislove, et je vous dis à la prochaine ! 

mardi 26 juin 2018

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens - Becky Albertalli

Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. 

Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. 

Simplement : 1) Ils fréquentent le même lycée. 2) Blue est irrésistible. 3) Il l’apprécie énormément. 
(Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.) 

Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Martin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr…

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens - Lecture Academy Lecture ...

mercredi 13 juin 2018

Un été 100% québécois (recommandations)


Cet été, j'ai eu envie de tester les livres d'ici, des livres 100% québécois. 

Bien sûr, j'ai lu au cours des dernières années plusieurs bouquins québécois ''adultes'' pour mes cours, mais pour une raison que j'ignore, j'ai boudé la littérature pour ados. 

Peut-être par complexe d'infériorité, je ne saurais dire.
(J'ai un peu cette idée qu'aucun auteur québécois ne pourra jamais 
battre India Desjardins pour m'écrire des livres pour ados)

Bref, j'ai testé pour vous et je crois bien avoir trouvé de quoi vous mettre sous la dent.

Des papillons pis de la gravité – Catalogue - Centre de la ... Rentrée 2016 : Littérature québécoise – Articles ...
Des papillons pis de la gravité (T.1)
Des papillons pis du grand cinéma (T.2)
de Alexandra Larochelle, chez Libre Expression
  • Note : 20/20, coup de ♥ 
  • Sentiments : A+, avec un extra de sourires. 
  • Humour : A
  • Feeling estival : A
  • Pourquoi les lire ? C'est adorable, bien écrit, ça donne envie de voyager, de tester plein de choses, de tomber en amour. Les références sont géniales. L'intrigue est bien dosée, avec juste assez de folie pour garder l'intérêt bien actif. 
  • Où les lire ? Lire le premier dans un parc montréalais avec de la slush rouge. Lire le deuxième à l'aéroport avec un billet pour une destination au hasard. 
  • Recommandation musicale (100% québécoise, bien sûr) : Les instants d'équilibre, de Klô Pelgag

Les Éditions Hurtubise - Coeur de slush Les Éditions Hurtubise - Lèche-vitrines Maxime, Sarah-Maude Beauchesne | Le Devoir
Coeur de slush (T.1), Lèche-Vitrines (T.2) et Maxime (T.3)
de Sarah-Maude Beauchesne, chez Hurtubise
Premier tome vendu en Europe sous le titre Billie Lou.
  • Note : 10/20, MAIS j'ai seulement lu le premier tome ET je sais que c'est la série chouchou de plusieurs, j'ai dû manquer quelque chose.
Mise à jour 20/06/2018 : Les deux autres tomes étaient GÉNIAUX et n'avaient pas les défauts du premier, même si, avec du recul, je commence davantage à apprécier ces défauts. 
Bref, l'avis qui suit concerne seulement le premier livre.
  • Sentiments : B
  • Humour : C
  • Feeling estival : A
  • Pourquoi les lire ? Bon, je n'ai pas attribué une très bonne note à ce livre, mais je l'inclus ici puisqu'il semble faire partie de toutes les listes à lire pour l'été. J'ai toutefois été très agréablement surprise par le style d'écriture, à la fois naturel et plutôt évocateur. Pour le reste, il s'agit-là d'un livre qui aborde la découverte de la sexualité, mais qui est un peu trop malaisant à mon goût (pas qu'il y ait trop de sexe, loin de là, mais parce que je ne me suis jamais attachée aux personnages). 
  • Où les lire ? Dans la piscine, sur un matelas gonflable. 
  • Recommandation musicale : Dirty Dirty, de Charlotte Cardin (c'est anglo, mais bel et bien québécois :P ) 
Fanny Cloutier : ou l'année où j'ai failli rater mon ...
Fanny Cloutier, ou l'année où j'ai failli rater mon adolescence (T.1), 
de Stéphanie Lapointe et Marianne Ferrer, chez Les Malins
  • Note : 15/20, mais 20/20 pour les illustrations. (Il faut savoir que le livre s'adresse à un public plus jeune, alors l'histoire m'a peut-être un peu moins touchée)
  • Sentiments : B+
  • Humour : Pas tellement, mais ce n'est pas grave. 
  • Feeling estival : A-
  • Pourquoi le lire ? Pour. les. illustrations. gossssh. Sinon, l'histoire était chouette, mais j'avoue que j'ai surtout hâte de lire la suite, maintenant que je sais de quoi il est question. Pour le reste, c'est une histoire qui traite beaucoup de l'acception de soi et, plus important encore, d'apprendre à ne pas juger les autres trop rapidement.
  • Où le lire ? À la bibliothèque, par une journée de pluie. 
  • Recommandation musicale : Marie Jo, de Karim Ouellet

aurelie1.png Livre Le journal d'Aurélie Laflamme - Tome 1 ... India Desjardins, Le Journal d'Aurélie Laflamme, tome 1 ...
Le Journal d'Aurélie Laflamme (série de 8 livres, bientôt 9),
 d'India Desjardins, aux Éditions de L'Homme

  • Note : 20/20, mon éternel classique québécois de la littérature jeunesse ♥ 
  • Sentiments : A+
  • Humour : A+
  • Feeling estival : A (dépendant des livres)
  • Pourquoi les lire ? La question serait plutôt : pourquoi ce n'est pas encore fait ? Je me suis rarement autant identifiée à un personnage qu'à Aurélie. C'est un livre hilarant, bourré de références à la culture des années 2000, Québec ET hors-Québec. Ça traite de tous les sujets, de l'amour à l'amitié en passant par des questions existentielles aussi pertinentes que de savoir ce que contient la poussière. Oh et les films sont excellents. 
  • Où les lire ? Partout. Mais je conseillerais le camping.  
  • Recommandations musicales : Welcome to my life, de Simple Plan et Mentir, de Marie-Mai. La première chanson parce que c'est ce qu'écoutent Aurélie et Kat dans les livres, la deuxième parce que c'est ce que j'écoutais lorsque j'ai commencé à lire les livres au primaire :P 
La lumière blanche par Anique Poitras | Jeunesse | Romans ...
La Lumière blanche,
 d'Anique Poitras, chez Québec Amérique. 
  • Note : 16/20, mais ça fait longtemps que je l'ai lu, j'avoue. 
  • Sentiments : A
  • Humour : Je ne me souviens plus. 
  • Feeling estival : B
  • Pourquoi les lire ? Franchement, je ne me souviens plus grand-chose de ce livre, mise à part la fin, qui m'a vraiment brisé le cœur. Et bon, je suis d'avis qu'on n'a jamais trop d'histoires tristes, même l'été !
  • Où les lire ? Dans sa chambre, le soir, pour pleurer un peu.  
  • Recommandation musicale : Igloo, de Safia Nolin
D'autres livres que j'ai envie de tester cet été : 

Résultats de recherche d'images pour « st icitte du bout du monde » Résultats de recherche d'images pour « meuh meuh livre »

D'autres recommandations de musique québécoise : 
(et une chanson du Nouveau-Brunswick)
Pis tant qu'à y être, mes endroits préférés au Québec (rien de moins) : 

Quoi faire en Gaspésie pendant les vacances d’été ? | WIXXMAG

La route 132 en Gaspésie 
(Je ne suis pas sûre du numéro d'autoroute, mais, en tout cas, c'est une route qui longe le fleuve et pas mal la route la plus directe pour se rendre au Rocher Percé)

Résultats de recherche d'images pour « la graîne brulée »

Le café La Graine Brûlée à Montréal
C'est bon, c'est beau, pis ça met de la joie dans mon cœur. 

 

La tour du Musée d'art de Joliette
On ne voit probablement pas grand-chose sur les photos, mais c'est probablement l'une des oeuvres d'art les plus jolies que j'ai vues de ma vie. 

Résultats de recherche d'images pour « chute mo »

La chute Montmorency à Québec
C'est impressionnant pis sa brume rafraîchit.

Résultats de recherche d'images pour « foresta lumina »

Foresta Lumina dans le Parc de la Gorge de Coaticook
De la magie à l'état pur. 

Résultats de recherche d'images pour « vieux port montréal »

Le Vieux-Port de Montréal
Même si c'est plein de touristes ! 

Bon voilà, j'espère vous avoir fait découvrir quelques trucs, 
que vous soyez québécois ou non :) 

jeudi 31 mai 2018

À la place du cœur (Saison 3) - Arnaud Cathrine

Caumes, je viens de terminer ton livre : il est immonde.
Je ne t'embrasse pas. Je ne t'embrasserai plus.
Esther

(Dis-moi, t'as quoi à la place du cœur ?!)

Le Sang des dieux et des rois - Livre I | Lisez!

mercredi 23 mai 2018

Eliza et ses monstres - Francesca Zappia

Dans la vie de tous les jours, Eliza Mirk est une fille timide, intelligente, un 
peu étrange et... qui n'a pas d'amis.

Dans sa vie en ligne, Eliza est LadyConstellation, créatrice anonyme de 
La Mer infernale, un webcomic extrêmement populaire.

Avec des millions de followers et de fans à travers le monde, 
son alter ego est une véritable star.

Mais Eliza ne peut s'imaginer aimer le monde réel plus 
qu'elle n'aime sa communauté numérique.

Puis, un jour, Wallace Warland arrive dans son lycée et Eliza va vite se 
demandersi la vie ne mérite pas d'être vécue hors ligne...