dimanche 12 juillet 2015

The Perks of Being a Wallflower - Stephen Chbosky

Au lycée où il vient d'entrer, on trouve Charlie bizarre. Trop sensible, pas raccord. Pour son prof de Lettres, c'est un prodige; pour les autres, juste un freak. En attendant, il reste en marge - jusqu'au jour où deux étudiants, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile.
La musique, les filles, la fête : c'est tout un monde que Charlie découvre...

  • Titre VF (lu en VO) : Le Monde de Charlie ou Pas Raccord (plusieurs éditions)
  • Auteur : Stephen Chbosky
  • Éditeur : MTV Books (VO), Sarcabane (VF)
  • Année de parution : 1999
  • Nombre de pages : 224 pages
♥♥♥
ou 16/20

Pour être tout à fait honnête, ma lecture de ce roman remonte au mois d'avril, alors il a de fortes chances que ma chronique ne soit pas au summum de sa précision. Désolée à l'avance ! 

Charlie est un jeune homme renfermé sur lui-même à qui la vie n'a pas fait de cadeaux. Il a beaucoup souffert au fil des années pour diverses raisons et c'est ce qui le pousse à commencer un échange épistolaire (à sens unique) avec un ami disparu. À l'école, il n'est pas aimé des autres, qui le considèrent pratiquement comme une erreur de la nature. À vrai dire, le seul ami de Charlie semble être son professeur de littérature... Jusqu'au jour où Sam et Patrick, deux adolescents un peu plus vieux que lui, décident de l'initier au monde de la fête, de l'alcool et du sexe, un monde bizarre par lequel chaque personne finit par passer en grandissant.

C'est d'abord par le septième art que j'ai découvert cette histoire, deux fois plutôt qu'une. J'y ai même redécouvert Logan Lerman sous un tout nouvel angle, lui que je n'aimais pas tellement après avoir vu le film Percy Jackson. J'ai tellement aimé le film que, pour la première fois peut-être, j'ai préféré une adaptation à son livre de base. C'est dire à quel point le film m'a plu. Néanmoins, même si j'ai eu une petite déception par rapport au bouquin, n'allez pas vous imaginer que The Perks of Being a Wallflower est un livre à éviter : c'est tout le contraire. 

C'est une histoire touchante, poignante même, que nous offre Stephen Chbosky à travers ces pages. Tout le monde se reconnaîtra à travers les difficultés du passage à l'âge adulte qu'éprouve Charlie. Il est infiniment perdu, mais tellement humain. Par contre, son histoire difficile (outre le passage à l'âge adulte... Charlie a vécu des choses que personne ne devrait vivre) a de quoi nous briser le cœur. C'est un livre où la jeunesse est palpable, avec ses hauts comme ses bas. 

Les personnages sont adorables. Charlie nous semble tellement fragile qu'on voudrait traverser les pages pour lui faire un câlin. Il est incroyablement intelligent, mais d'une drôle de manière. Il entrevoit la vie d'une façon éclairée dans ses lettres, surtout au fur et à mesure que le livre avance, mais parfois avec tellement de naïveté que j'en venais à me demander s'il n'était pas légèrement handicapé mentalement. On comprend toutefois que Charlie est simplement différent - tout le monde ne l'est-il pas au fond - et c'est ce qui lui donne une grande humanité. Sam est une jeune femme pétillante, drôle et aimable. Je trouvais qu'elle n'agissait pas toujours très honnêtement envers Charlie, sachant qu'elle savait parfaitement à quel point il était fou d'elle, mais je peux lui pardonner... L'histoire de Patrick m'a grandement touchée, je me sentais mal pour lui. Un garçon aussi drôle et amoureux de la vie n'aurait pas dû souffrir autant (qui devrait d'ailleurs ? ). 

L'écriture du roman était très belle. Plusieurs citations s'en sont d'ailleurs détachées et font maintenant le tour du web (voir l'image du bas, avec ma citation préférée ♥ ). C'était fluide, mais souvent naïf, ce qui est compréhensible puisque que le roman est techniquement écrit de la plume de Charlie. On passait aisément de passages humoristiques à d'autres plus réfléchis ou plus tristes.

Pour finir, The Perks of Being a Wallflower est un roman magnifique, qui fait vivre ou revivre les passages émotionnels les plus marquants de l'adolescence avec brio et magie. Pourtant, il me manquait la petite étincelle que j'ai ressentie en écoutant le film. Je n'irais pas jusqu'à dire que je n'ai pas eu d'étincelles en relisant l'histoire, mais ce n'était pas pareil... J'imagine que certaines longueurs dans le roman ont contribué à cette légère différence d'avis, ainsi que le fait qu'Emma Watson, Logan Lerman et Ezra Miller ne jouaient pas dans le livre. Quoi qu'il en soit, j'ai beaucoup aimé ma lecture et je la recommande à tout le monde !

And in that moment, I swear...

10 commentaires:

  1. Ce livre <3 Il me laisse un souvenir impérissable ! :)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je peux comprendre, même si je crois que c'est plutôt le film qui va me faire cet effet ;) !

      Effacer
  2. Réponses
    1. Il est génial ♥ Et ces acteurs... *-*

      Effacer
  3. il est super comme livre, et j'adore ce gif aussi, je crois que je l'ai déjà utilisé d'ailleurs ^^

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ouuuuii :D J'aime trop cette scène *-*

      Effacer
  4. J'ai adoré ce roman et le film aussi ! <3

    RépondreEffacer
  5. Un livre et un film que j'aimerai bien découvrir :)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oh, vite Léna !! Ils sont superbes, l'un comme l'autre ♥

      Effacer