mardi 29 septembre 2015

L'infini + Un - Amy Harmon

Superstar internationale, Bonnie Rae Shelby a tout pour elle : l'argent, la beauté, la gloire et... l'envie d'en finir avec la vie.
Finn Clyde, lui, n'est rien et ne possède rien, à part son intelligence et son cynisme à toute épreuve. La seule chose qu'il demande : qu'on lui donne enfin sa chance.
Une main tendue et quelques coïncidences plus loin, et les voilà engagés dans un périple qui pourrait les transformer que les anéantir.
Une romance addictive où il est question d'étoiles filantes, aussi bien de cages plus ou moins dorées et de destinées forgées envers et contre tout.

  • Titre VO : Infinity + One 
  • Auteur : Amy Harmon
  • Éditeur : Robert Laffont, Collection R
  • Année de parution : 2015
  • Nombre de pages : 421 pages 
♥♥♥
ou 16/20

Qui aurait cru que les maths et l'amour faisaient si bon ménage ? Je ne savais absolument rien de ce roman au moment où je me suis ''virtuellement'' jetée dessus. Tout ce qu'il m'a fallu pour le demander à Collection R Canada, c'est le nom de son auteure : AMY HARMON. Vous savez... L'auteure du phénomène Nos Faces Cachées ? Oui, celle là. Enfin bref, j'avais de grosses attentes, tout en ne sachant rien de l'histoire (je ne voulais rien savoir avant de commencer à la lire, mais j'ai craqué ) ! Est-ce que j'ai été déçue ? Hum... Oui et non !

On a donc droit à un drôle de mélange en se plongeant dans ce roman. Comme le titre l'indique, Infini + Un annonce des maths, mais pas que ça. C'est une histoire qui touche à la musique comme aux sciences, à la gloire comme au désespoir, au crime comme à l'amour. On embarque dans un road-trip à travers les États-Unis avec Bonnie Rae Shelby, une célèbre chanteuse de country, et Finn Clyde, un ex-prisonnier féru de mathématiques. Elle a tout, lui n'a plus rien. Pourtant, c'est quand même Finn qui lui a sauvé lorsqu'elle a essayé de se suicider du haut d'un pont. Il n'en fallu pas plus pour que les deux jeunes gens se retrouvent en cavale, fuyant leur passé douloureux. 

Seulement, les non-dits et les mal-entendus s'enchaînent, jusqu'à créer l'une des plus grosses affaires médiatiques de l'heure. La célèbre Bonnie Rae aurait-elle été enlevée ? Ses proches sont convaincus, avec raison, qu'elle n'avait jamais rencontré ce M. Clyde avant la nuit de sa disparition. Bientôt, les rumeurs et les faits s'accumulent : enlèvement, vol de voiture, violence, rançon, poursuite policière, trafic de drogue... Ça ne vous ferait pas penser à Bonnie & Clyde, par hasard ? 

J'ai trouvé cette idée absolument géniale. Je n'avais jamais rien lu qui faisait référence, de près ou de loin, à la tristement célèbre histoire de Bonnie & Clyde. Non seulement ça m'a appris des choses à leur sujet, mais en plus, cela fait de L'infini + Un une histoire rocambolesque, passionnante et un brin stressante, puisqu'on ne sait jamais si nos deux protagonistes vont s'en sortir. Amy Harmon dirigeait d'une main de maître tous les malentendus qui menaient Bonnie et Finn droit vers leur perte, réussissant même à me surprendre à plusieurs reprises. À ça, on ajoute une histoire absolument délicieuse et adorable, de quoi vous vous fendre le cœur, tant à propos de la relation entre Finn et Bonnie, mais aussi à propos de leur passé familial. 

On sent que l'auteure a passé énormément de temps à travailler et à peaufiner ses personnages, de façon à ce qu'on ait un résultat complexe, intrigant et pas toujours logique (comme la vraie nature humaine, quoi). Je ne comprenais pas toujours les réactions de Finn et Bonnie, mais ça ne les rendait que plus intéressants et imprévisibles. Bonnie est une fille impulsive, forte (mais l'auteure nous fait bien comprendre que chaque bloc de marbre a des failles, ce qui est en soi une magnifique leçon) et extrêmement généreuse. Elle est très croyante, non seulement en Dieu, mais aussi en sa sœur disparue, alors elle fait en sorte que chaque âme dans le besoin soit sauvée. C'est un personnage à la fois inspirant et triste. Finn, lui, s'est interdit de ressentir quoi que ce soit il y a quelques années, pour une raison que je ne mentionnerai pas. Dès le départ, on a juste envie de lui faire un gros câlin (en tout cas, c'était mon cas !)... Et de le frapper. Parce qu'il peut tellement être étrange parfois, ça en est frustrant. Mais bon, je ne révèle pas un grand scoop en vous disant que Bonnie va le faire craquer... C'est alors qu'on découvre un garçon infiniment intelligent, touchant et protecteur. Impossible de ne pas l'aimer après ça ♥ Sinon, il y a également en périphérie deux personnages très importants : Bear, ''l'ange-gardien'' et garde du corps de Bonnie, et Gran, le ''démon'' détestable qui sert de manager à Bonnie... Et de grand-mère, malheureusement. J'aurais pu la gifler celle-la. 

Encore une fois, Amy Harmon nous offre une magnifique palette de citations renversantes et d'émotions, le tout sur un plateau d'argent. Je ne pensais pas qu'on pouvait faire quelque chose d'aussi joli avec les mathématiques, ce fut une superbe surprise. Toutefois, pour une raison que je ne m'explique toujours pas, la partie de Bonnie est toujours narrée à la première personne, tandis que la partie de Finn est à la troisième personne... Ça ne m'a pas bloquée dans ma lecture, mais je n'ai pas compris la nécessité de procéder de la sorte. 

La seule chose qui m'a déçue... C'est la fin. Pour être honnête, je m'attendais à quelque chose de plus grandiose, de plus percutant. Mais finalement, la majeure partie de cette fin était relativement prévisible et un peu cucul. Oui, je sais bien, le roman en entier reposait sur la romance, mais, à mon avis, il y avait généralement un côté un peu plus rude et sombre. LA SUITE DU PARAGRAPHE CONTIENT DES SPOILERS. Évidemment, on s'attendait tous à ce que les personnages se fassent arrêter, ou pire. Ça, ça m'allait. Mais tant qu'à ce qu'ils se fassent ''seulement arrêter'', j'aurais voulu que le procès soit plus dur à gagner, plus... Épique quoi ! Pas qu'il se résolve en trois pages, puis qu'ils aillent faire leur lune de miel dans leur suite luxueuse pendant 20 pages (bon, j'exagère un peu, mais quand même, il n'y avait pas beaucoup d'éléments surprenants ou réellement touchants). J'aurais voulu moins de blabla à l'eau de rose et de fin heureuse, bon !

En conclusion, j'ai beaucoup aimé ma lecture, même si j'avais peut-être mis la barre un peu trop haute, en ce qui concerne la fin. Néanmoins, c'est une belle histoire que nous offre Amy Harmon et je suis certaine qu'elle réussira à vous faire rêver et à vous faire passer un excellent moment en cet automne pluvieux (parce que les automnes sont toujours pluvieux). 

Merci à Collection R Canada pour la lecture ♥ 
Cliquer ici pour voir les options

11 commentaires:

  1. Encore un livre de la collection R qui me tente ! Mais bon, il faut d'abord que je lise Nos Faces Cachées...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouuuuiii !! Dépêche-toi de lire Nos Faces Cachées en plus : il est encore mieux ♥

      Supprimer
  2. Il est dans ma PAL et j'ai hâte de le lire !

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi pas, mais je pense que pour le moment je vais rester sur ma bonne lecture de nos faces cachées, et peut-être qu'un jour je lirai celui-là aussi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'accepte cette idée ^^ Par contre, je dois dire qu'il ne faut pas trop que tu restes figée avec mon article en tête (qui est positif, mais sans plus), car j'ai lu des avis presque aussi bons que pour Nos Faces Cachées... À toi de voir ;)

      Supprimer
  4. Tu me donnes très envie de le lire !
    Pauline

    RépondreSupprimer
  5. Je me tanne, le livre à l'air bien, vais - je le lire ou pas ? Ta chronique donne envie ! ^^ ♡

    Camille :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, tout un dilemme, haha :P Merci en tout cas ♥

      Supprimer