mercredi 15 juillet 2015

L'avenir - Catherine Leblanc

Troublée par le départ brutal de sa sœur aînée, la jeune Charlène a du mal à trouver sa place et son identité. Le quotidien lui pèse car l’avenir lui semble fermé et sans espoir. Petit à petit, elle s'ouvre au monde, découvre l’amour et commence à conquérir son autonomie. Ce beau récit, avec beaucoup de douceur et de sensibilité, raconte cette délicate étape de séparation et de construction. Il fait surgir toute la fragilité, l’intensité et la beauté de ces années de passage.

  • Auteur : Catherine Leblanc
  • Éditeur : Éditions de la Rémanence
  • Année de parution : 2014
  • Nombre de pages : 104 pages
♥ et 1/2
ou 6/20

J'ai reçu ce roman de la part des Éditions de la Rémanence, une nouvelle maison d'édition qui a vu le jour en 2014 seulement. Je les remercie de leur envoi, même si ma lecture aura été plus pénible que prévu, finalement... Peut-être que j'en attendais trop de cette splendide couverture ?

Charlène vit avec sa sœur Agnès et sa mère Rose. Tout n'est pas parfait, mais ça va... Jusqu'au jour où Agnès quitte brusquement le nid familial pour partir en bohème avec son copain du moment. La vie de Charlène se retrouve alors chamboulée. Elle est perdue, elle n'entrevoit rien de bon pour l'avenir... Sauf peut-être l'amour ?

Pour tout vous dire, il ne se passe pas grand chose des 104 pages que fait le roman. Ok, on voit bien la dépendance affective de Charlène et son penchant vers les envies de meurtre (oui, je vous assure), mais le lecteur reste très extérieur à l'histoire. J'avais du mal à progresser dans l'histoire (quoique le fait que je doive lire sur le iPad à ma mère n'aidait en rien...), surtout au début.

Les personnages étaient plutôt étranges. Charlène, comme je l'ai dit, était assez excessive dans ses émotions et ses relations. Je ne me sentais pas proche d'elle. On manquait d'information à son sujet et le récit allait beaucoup trop vite pour qu'on en sache plus. Néanmoins, je me suis reconnue dans certaines de ses réflexions sur l'adolescence. C'est déjà pas mal. Nathan, l'amoureux de Charlène, était franchement repoussant. Menteur, insensible, louche... C'était un salaud, alors que ça n'aurait pas fait de mal à l'histoire qu'on puisse s'attacher à lui ! Agnès et Rose étaient juste irresponsables, autant l'une que l'autre, ce qui était désagréable. 

L'écriture m'a laissée perplexe. Pour une raison qui m'échappe, toutes les raisons étaient bonnes pour placer des tirets un peu partout. Les majuscules semblaient souvent facultatives elles aussi. Malgré tout, et assez étonnamment, il y avait un certain potentiel dans l'écriture. Si la plupart des phrases étaient courtes et ultra simples, il y en avait quelques-unes d'assez jolies et poétiques. 

Bref, mise à part une superbe couverture, ce roman n'aura décidément pas été un franc succès avec moi, à mon plus grand regret. L'avenir est un roman qui avait un bon fond, un bon concept j'imagine, mais qui ne m'a tout simplement pas accrochée...

8 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout, et d'après ce que tu en dis, je ne pense pas me lancer dedans..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouais... Disons que ce n'est pas le premier livre que je te recommanderais :/

      Supprimer
  2. C'est dommage :/ mais je pense tout de même le tenter, j'aime ce genre d'intrigue et de personnage d'habitude :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée de refroidir ton enthousiasme :/ Mais oui, il y en a qui ont aimé aussi, alors pourquoi pas toi :) ?

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Tant mieux alors :) ! Je ne savais pas que tu l'avais lu... ;)

      Supprimer
  4. Oh, c'est dommage =( En effet, la couverture donne envie d'en savoir plus, mais étant donné ce que tu en dis, je ne pense pas que j'essayerais de le lire de ce fait ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouais... Désolée pour le découragement (ça ne se dit pas vraiment, mais tant pis :P ) :/

      Supprimer