dimanche 29 mars 2015

°•. Chacun sa plume - Markus Zusak .•°

°•. Chacun sa plume .•°

Voilà plus d'un an que j'enchaînais chroniques sur chroniques, tags, critiques ciné-télé, et compagnie. Évidemment, j'adore écrire ces articles, sans quoi je ne me donnerais même pas la peine de tenir ce blog, mais je commençais honnêtement à en avoir marre. J'avais besoin de nouveauté. Bien sûr, il y a les vidéos, mais cela demande beaucoup de temps et je voulais quelque chose de court, de facile à lire comme à écrire...

Et c'est là que j'ai pensé aux auteurs. Qui se tiennent souvent dans l'ombre de leurs œuvres, en toute humilité. Et j'ai pensé que ça serait chouette qu'on en découvre un peu plus sur eux. Leur cheminement, leurs inspirations, ce qu'ils aiment, tout ça m'intéresse beaucoup. Pourquoi ne pas le partager avec vous ? Je crois bien que ça pourrait vous plaire. 

Éventuellement, je pense même essayer d'obtenir des entrevues exclusives avec certains. Ça va demander du travail, surtout au niveau des contacts, mais pourquoi pas ? 

J'ai décidé d'inaugurer mon rendez-vous avec Markus Zusak, un auteur que j'affectionne énormément pour la beauté et la morale de ses histoires. 
Bienvenue dans son univers !


Sa vie et son oeuvre 

Markus Zusak est né le 23 juin 1975, à Sydney, en Australie. 
La Voleuse de livres, roman paru en 2005, l'a fait connaître à travers le monde. Il a été traduit dans plus de 30 langues. Son autre roman, Le Messager remonte à 2002, mais ce n'est qu'en 2014 qu'il est traduit en français. Malgré tout, peu de gens savent que Markus Zusak a également publié une trilogie pour adolescents, intitulée Wolfe Brothers ( ou Under Dogs), entre 1999 et 2001.

Il est intéressant de savoir que le dernier livre de sa trilogie a été publié sous deux titres différents : When Dogs Cry (Australie) et Getting the Girl (USA)... Et que les deux versions n'ont même pas exactement la même histoire. C'était la condition pour que les romans de Markus Zusak soient publiés aux États-Unis à l'époque ! Curieux, non ?

  10484883

Son prochain roman s’appellera Bridge of Clay, mais aucune date de parution n'a été dévoilée pour le moment. Il raconte l'histoire d'un gars qui construit un pont... 

S'il est né en Australie, ce n'est toutefois pas par hasard que Markus imagine une histoire à propos de l'Allemagne nazie : il est le dernier de quatre enfants, nés d'un père autrichien et d'une mère allemande. Ils auraient immigré en Australie vers la fin des années 50. Cette guerre, ils l'ont vécue. 

C'est à 16 ans qu'il découvre sa passion pour l'écriture. Dès lors, il sait qu'il veut vivre de l'écriture.

Markus Zusak a fait ses études à l'Université de New South Wales, en anglais et en histoire. Il a également un Bac en art et un diplôme d'enseignement. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il retourne dans son école secondaire pour y enseigner l'anglais lors de l'écriture de ses premiers romans. 

Il demeure toujours à Sydney, avec sa femme et leurs deux enfants. 

Écriture et inspiration

Markus Zusak dit avoir adoré, dans son adolescence, des romans comme Catch-22, par Joseph Heller; The Outsiders, par S.E. Hinton; ou encore, What's Eating Gilbert Grape, par Peter Hedges. C'est en lisant des livres comme ceux-là, où il ne voyait même pas les pages défiler, qu'il décida qu'il ferait de cette passion son métier. 

  

Selon lui, pour devenir écrivain, il faut avant tout ne pas avoir peur d'échouer. Même s'il n'est pas facile de trouver un éditeur, même s'il est facile de douter de soi, c'est quand on revient inlassablement à notre histoire, à l'écriture, qu'on sait qu'on est véritablement un écrivain. 

Sa seule routine d'écriture est de savoir précisément à son réveil ce qu'il fera de sa journée : quand il commencera à écrire et quand il devrait en avoir assez. Les seuls moments où il déroge de sa routine, c'est lorsqu'il entame ou termine un roman. 

La Voleuse de livres :

Même si les histoires de guerre des parents Zusak auront toutes inspiré Markus, l'une d'elle l'a marqué à tout jamais. Celle d'un défilé de Juifs dans la petite ville de Dachau. Il y avait un vieillard, à la fin de la file, qui peinait à suivre les autres. Voyant cela, un jeune homme, au bord de la route, se risqua à lui apporter un morceau de pain, ce qui fit fondre l'homme en larmes. Malheureusement, ils furent bien vite repérés par un soldat, qui s'empressa d'arracher le pain des mains de l'homme et de fouetter l'adolescent. Cette histoire a appris les contradictions de la guerre à Markus, entre cruauté et bonté, amour et haine. Elle lui inspira indirectement son roman, qui à la base devait seulement contenir une centaine de pages (contre presque 600 finalement !). 

Pour mettre en place son histoire, il a d'abord interviewé ses parents, avant de faire des recherches dans des livres, des documents, etc. Il s'est enfin payé un voyage en Allemagne, question de vérifier que tous les détails étaient crédibles. 

Rudy est son personnage préféré, surtout pour l'incident Jesse Owens. 

Le Messager :


Ce qui inspira l'auteur de Le Messager est bien la preuve qu'on peut trouver l'inspiration absolument n'importe où ! Il était assis sur un banc de parc à manger un fish n'ship lorsqu'il remarqua, devant la banque, un stationnement limité à 15 minutes. Il se mit alors à imaginer ce qui pourrait arriver si un vol de banque survenait durant ce laps de temps. C'est ainsi que Le Messager prit vie !

Voilà, j'espère vous avoir appris des choses intéressantes sur cet auteur génial ^^



Mes chroniques : La Voleuse de livres et Le Messager 

10 commentaires:

  1. Hello Sandrine !
    J'aime bien cette nouvelle forme d'articles ! Et le titre est très bien trouvé, d'ailleurs !
    Je comprends tout à fait que tu aies besoin de ''changer d'air'', ça fait du bien de varirer de temps en temps.
    En tout cas, bonne continuation !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Eden :D
      Haha, ouain, ça devient parfois un peu redondant... Ça fait du bien un peu de nouveauté ^^

      Supprimer
  2. C'est une très bonne idée car c'est vrai que l'on connait peu les auteurs. La preuve, je ne savais rien du tout sur Markus Zusak et pourtant j'ai lu 'La voleuse de livres' que j'ai d'ailleurs beaucoup aimé! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et il y a toujours des trucs surprenants à découvrir ^^ Comme le changement d'histoire entre l'Australie et les USA... C'est tellement bizarre :P !

      Supprimer
  3. Très bonne idée d'article ! C'est très intéressant d'en connaître plus sur les auteurs :) Je n'ai lu aucun livre de Markus Zusak, mais j'ai bien l'intention de lire un jour La voleuse de livres ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Contente que ça te plaise !! Au fait.... MAIS QU'EST-CE QUE TU ATTENDS :P ♥ ??? La Voleuse de livres, c'est juste.... Parfait ♥

      Supprimer
  4. Ton article est très sympa ! En plus, La voleuse de livres est un des meilleurs livres qu'il m'ait jamais été donné de lire :) c'est donc sympa d'en savoir plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que ça te plaise ^^ Oh, je te comprends tellement ♥ Ce livre est génial !

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup le concept du rendez-vous ! Sa permet d'en apprendre plus sur les auteurs ! La voleuse de livres me tente tellement !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je suis contente que tu aimes ^^ Oh alors, s'il te tente, n'hésite pas !!

      Supprimer