vendredi 11 juillet 2014

Parle-moi ! - Sarah Mlynowski

Trois ans à sortir avec le beau, sublime, merveilleux Bryan. Trois ans ensemble, et à l’instant où le diplôme est en poche, l’université au bout du chemin, Bryan quitte Devi. Effondrée, la jeune fille pense que son avenir est fichu. Mais le destin n’a pas dit son dernier mot. Son portable sonne : à l’autre bout du fil, c’est elle-même, Devi, trois ans plus tôt. Une version d’elle-même qui n’a pas encore connu ses déboires et aurait bien besoin de ses conseils. Devi se trouve soudain devant une chance inespérée : tout recommencer… autrement !
  • Titre VO : Gimme a Call
  • Auteur : Sarah Mlynowski
  • Éditeur : Albin Michel (Wiz), Le Livre de Poche Jeunesse
  • Année de parution : 2012
  • Nombre de pages : 354 pages

(ou 16/20)

J'ai craqué pour ce livre à la bibliothèque pour sa jolie couverture, un brin rétro (mais aucun rapport avec l'histoire, sauf pour le téléphone), et seulement pour elle. Car, pour être honnête, le résumé ne m'enchantait pas plus que ça, superficiel d'un bout à l'autre et en plus d’être assez peu original... C'est vrai quoi !! Cette fille qui avait placé tous ses œufs dans le même panier ne me faisait pas tellement pitié et c'était son problème si elle ne se définissait plus que par sa relation avec Bryan ! Bref, un peu pathétique. 

Mais heureusement que j'ai laissé sa chance à Parle-Moi !, parce que j'y ai découvert une histoire fraîche, idéale pour l'été, mais également prenante et finalement basée sur une intelligente trame de questions existentielles : Et si chaque détail de notre passé avait un impact majeur sur le futur ? Sommes-nous effectivement maîtres de notre destin ? J'ai adoré la façon avec laquelle ces questions ont été abordées !

Aux yeux de Devi, elle a gâché son adolescence (sur certains points, elle a raison...). Tout ça pour quoi ? Pour avoir passé trois ans avec son copain Bryan, au détriment de ses amitiés, de ses études, de ses passions... Et voilà que Bryan la largue en détruisant tous ses plans pour le futur. Déprimée, elle se met alors à traîner toute seule au centre commercial, jusqu'au jour où elle échappe son portable dans l'eau douteuse de la fontaine. Une chose inattendue se produit alors : tandis que le téléphone de Devi est complètement K.O., elle réussit à joindre celle qu'elle était trois ans auparavant. Et si elle pouvait tout recommencer à zéro ?

L'histoire se divise alors en deux : la vie de Devi en seconde et la vie de Devi en terminale. Mais si Devi de terminale commence par effacer Bryan de sa vie, elle ne compte pas s'arrêter là !! Et pourquoi ne pas aller dans une meilleure université ou devenir plus riche ? Grâce à ce portable inusité, Devi commence à donner des conseils à Devi de seconde pour atteindre ses nouveaux objectifs et voit presque instantanément les changements dans le futur. J'ai adoré cet aspect du roman, voir ce qu'un tout petit changement pouvait provoquer dans le futur. On n'était jamais à bout de nos surprises et c'était très agréable à lire. J'aurais tout aussi bien pu lire le roman d'une traite !

Je me suis attachée à Devi, mais surtout à la Devi de seconde parce que celle de terminale devenait mesquine et trop autoritaire à force d'avoir autant de pouvoir sur sa vie. Elle prenait carrément sa cadette pour une esclave pendant qu'elle récoltait tout le plaisir. Bref, j'ai bien aimé la Devi en général, pas celle qui ne fait que donner des ordres, ni celle écrasée par les ordres de sa supérieure, mais la Devi en général. Pour ce qui est de Bryan, Devi de terminale essaie évidemment de nous convaincre par tous les moyens qu'il est ignoble, mais on va se le dire, il est trop mignon. Pas du genre à considérer Devi comme acquise ou comme un objet, il persévère, le pauvre, et ce, malgré les réticences de Devi de seconde. Sinon, je ne me suis pas sentie proche d'aucun personnage à part Devi elle-même, mais j'aurais bien aimé avoir le point de vue de Bryan ou des amies de Devi...

Ce n'est pas un roman qui procure beaucoup d'émotions, je crois, mais il n'en reste pas moins très intéressant ! On se questionne sans cesse sur les actes qu'on a commis dans le passé et on se demande ce que ça change sur notre vie aujourd'hui, ce qui aurait pu arriver, etc... Par contre, je peux dire avoir été terrifiée pour Devi de terminale, parce que vers une certaine partie du bouquin, sa vie change toutes les trente secondes sans qu'elle en soit avertie (et ses souvenirs restent ceux d'origine, contrairement à ceux de ses proches) et j'aurais été franchement paniquée de voir ma vie partir en vrille ainsi !

L'écriture est simple et d'un vocabulaire familier, mais c'est parfait comme ça !! Seule chose bizarre, mais sans incident sur la lecture : j'ai aperçu tout au long de ma lecture quelques erreurs dans la mise en page, comme un point en plein milieu d'un mot....

Pour ce qui est de la fin, c'est une très jolie conclusion au roman et elle est assez logique quand on y pense ! Enfin bref, je conseille cette lecture fort sympathique à quiconque étant en recherche de lecture sans prise de tête pour l'été !

4 commentaires:

  1. Comme toi, je me suis plus attachée à la Devi de seconde ^^
    Je n'ai pas adoré mais ça se laisse bien lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Devi de terminale est malheureusement plus égoïste qu'autre chose :/ ... C'est sûr que ce n'est pas le livre du siècle, mais j'ai été agréablement surprise :D

      Supprimer
  2. C'est vrai que la couverture est belle !
    En tout cas super chronique :) je le note dans un coin de ma tête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tellement :)
      Merci... Et ouaip, bonne idée de le noter ;)

      Supprimer