dimanche 5 juin 2016

Le Voleur de cœur - Rawia Arroum

Dans un monde où musique et magie ne font qu’un, 
Dylan est né privé des deux.

Et ce n’est pas son seul secret : 
deux cœurs battent dans sa poitrine, 
mais l’un n’est pas le sien…

  • Titre VO ; Version originale
  • Auteur : Rawia Arroum
  • Éditeur : Michel Lafon
  • Année de parution : 2016
  • Nombre de pages : 395 pages 
Coup de 
(ou 18/20)

J'aimerais remercier Michel Lafon Canada pour l'envoi de ce roman, qui fut une excellente lecture ! J'espère aussi ne pas avoir été trop longue à le lire... Ce n'était certainement pas par manque d'intérêt (je le répète : ce livre, c'est de la bombe) ! Maintenant, la chronique : 

C'est d'abord le résumé du livre qui m'a happée. Moi qui croyais avoir relativement tout vu dans la fantasy jeunesse (j'ai beau toujours aimer ces bouquins, on doit avouer que les sorciers, vampires, démons, elfes - la liste est longue - ont été exploités au max), ce roman semblait se démarquer de tout ce que j'avais pu lire auparavant. Un monde où tous les humains sont intimement reliés à un instrument de musique, où chacun naît avec une mélo-âme qu'il perfectionne tout au long de sa vie... Rajoutez à ça que Dylan, le protagoniste, a curieusement 2 cœurs qui le maintiennent en vie. (Déjà là, je voyais bien Tim Burton adapter ce livre ^^) Mais comme si ça ne suffisait pas, il a fallu en plus qu'il naisse sans mélo-âme. Il doit donc s'efforcer de cacher sa différence à tous, même à Kana, sa fiancée. Résultat : il est incapable de faire de la magie avec son instrument, fait la déception de ses parents et préfère passer son temps à faire des mauvais coups. 

Laissez-moi vous dire que Rawia Arroum a une sacrée bonne imagination. Et qu'elle sait divertir ses lecteurs. Honnêtement, je n'avais pas eu la chance de me plonger dans un univers aussi intéressant, innovateur et bien ficelé depuis bien (trop) longtemps ! Avec les mélo-âmes, les clans et leur culture, les instruments, la géographie... Je ne pouvais qu'en redemander plus ! Mais la meilleure partie, c'était le suspense de fou que l'auteure a tranquillement installé dans l'histoire. Au début, il ne se passait franchement pas grand chose (même si jamais beaucoup) : Dylan ne semblait pas avoir de but, mis à part cacher ses différences, ce qu'il faisait déjà depuis sa naissance à vrai dire. Toutefois, au fur et à mesure que le récit avançait, l'auteure y glissait des péripéties de plus en plus importantes et étranges, sans aucun lien apparent entre elles. S'il est vrai que ça pouvait parfois être agaçant et que j'ai fini par me demander si l'auteure ne les mettait pas là uniquement pour le sensationnalisme, il n'en reste pas moins que je tournais irrésistiblement les pages. Et puis, je vous rassure, tout finit par s'assembler et expliquer les péripéties éparses qui surviennent tout au long du roman ! Bref, j'ai aimé la structure du roman, même s'il est vrai qu'elle puisse déplaire à d'autres qui veulent absolument avoir une ligne directrice claire et constante dans la quête des personnages...

Justement les personnages. ILS ÉTAIENT GÉNIAUX ♥ On ne va pas se mentir, Dylan était loin d'être parfait. Mais c'est justement ce que j'ai apprécié chez lui. J'applaudis l'auteure qui n'a pas tenté de confiner ses personnages dans les moules souvent présents dans la littérature YA : beau gosse, courageux, talentueux dans tous les domaines (ou du moins qui excelle dans un domaine)... J'avoue avoir totalement craqué pour beaucoup de ces beaux gosses, MAIS ça fait parfois du bien de lire autre chose ! Bien que se décrivant comme plutôt beau (mais par pure arrogance selon moi), Dylan n'avait clairement pas la fibre héroïque. C'était une poule mouillée, un égoïste arrogant et paresseux qui était de surcroît plutôt paumé (en tout cas, 80% du temps). Et vous savez quoi ? Je l'ai aimé quand même. Il faisait juste plus réaliste. Comme si tous les mecs étaient ultra sexy, constamment à l’affût d'une victime à défendre, d'un monde à sauver, et adorables en permanence avec leur entourage, en particulier avec les gentes dames du coin... Non. Je peux vous assurer que si c'était le cas, ça ferait longtemps que j'aurais épousé mon équivalent personnel d'Ansel Elgort (ou le reste de la liste).

Donc. 

Sinon, il y avait Kana, la copine de Dylan. Elle était adorable, mais je me rends compte qu'au final, l'auteure n'a pas particulièrement mis le focus sur elle... C'était une présence sympathique et agréable qui complétait bien la personnalité de Dylan. Point final. Mais je dois dire que j'ai adoré leur couple ^^. Mon petit coup de cœur personnel revient à Ethan, le meilleur ami de Dylan. Il était trop drôle et en même temps tellement touchant. J'avais envie de le prendre dans mes bras à chaque fois qu'il apparaissait. Et je dois dire que presque toutes les petites larmes que j'ai versées étaient pour lui ♥

Enfin, la cerise sur le gâteau : Rawia Arroum écrit tellement, mais tellement bien. Son écriture était fluide et grandiose, bourrée de belles images reliées à la musique et à la nature. Ses métaphores étaient vivifiantes et totalement envoûtantes (vous penserez à moi en haut de la page 21 !). Et puis, les émotions n'avaient aucun mal à circuler entre les mots jusqu'au lecteur. Un vrai régal de lecture ! 

En résumé, Le Voleur de Coeur est à mon avis une petite perle de la fantasy jeunesse qu'il faut s'empresser de lire. Tous les éléments sont réunis pour créer un récit enlevant qui saura vous faire tourner les pages à une vitesse folle. J'en aurais même pris plus ! 

Merci à Michel Lafon Canada pour cet envoi :D 

12 commentaires:

  1. Il pourrait me plaire j'en prends note :D

    RépondreEffacer
  2. Il a l'air vraiment génial! Chaque fois que je le vois en librairie, j'hésite tout le temps!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Eh bien, je te dis qu'il vaut la peine d'être acheté :D (comme beaucoup d'autres livres, le problème d'achats compulsifs en librairie est bien là XD )

      Effacer
  3. La couverture est canon! Et elle va super bien avec les couleurs de ton blog haha. Par contre, je ne suis pas sûre d'être attirée par l'histoire...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Hahaha, c'est vrai, je n'y avais pas pensé :P
      Ne te force pas alors !

      Effacer
  4. Olalalala quel bel avis ! J'avais déjà bien envie de découvrir ce livre mais là, il faut absolument que je lise ce livre.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Yeeeah :) Contente de t'avoir convaincue ^^

      Effacer
  5. Ce livre me tente beaucoup, et d'autant plus avoir lu cette belle chronique !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. En espérant qu'il te plaise autant qu'à moi ^^ !

      Effacer