samedi 20 juin 2015

Un jour, peut-être ? - Colleen Hoover

Sydney, 22 ans, a tout pour elle : le mec parfait, Hunter, un bel avenir et un superbe appart' en coloc avec sa meilleure amie. Jusqu'au jour où, grâce à Ridge, son mystérieux voisin musicien, elle tombe de haut : Hunter la trompe dès qu'elle a le dos tourné.
Sydney décide alors de tout plaquer. Faute de moyens, elle est hébergée par Ridge. Ensemble, ils composent des chansons. Elle vibre lorsqu'il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare. Mais le cœur de Ridge est pris depuis bien longtemps. Pourtant, de son côté, il ne peut ignorer la force silencieuse qui le pousser vers Sydney.
Ensemble, ils vont comprendre que les sens ne peuvent jamais trahir le cœur...

  • Titre VO (et titre en France...) : Maybe Someday
  • Auteur : Colleen Hoover
  • Éditeur : Hugo Roman
  • Année de parution : 2015
  • Nombre de pages : 374 pages
Coup de 
(ou 18/20)
Comme vous pouvez le voir, j'essaie d'adapter mon système de notation. Je le trouvais trop imprécis et j'avais de plus en plus de mal à me brancher sur la note à choisir, donc... Je conserverai à l'avenir le système avec les petits cœurs, mais j'ajoute aussi l'équivalence sur 20 :D

J'aimerais remercier Interforum Editis Canada de m'avoir envoyé ce livre en SP... deux fois plutôt qu'une ! Disons que si j'ai été surprise de le découvrir dans ma boîte aux lettres une première fois, je l'ai été encore plus quand je l'ai déballé à nouveau ! Par chance, j'ai également aimé ce roman deux fois plus que ce à quoi je m'attendais, alors c'est assez bien tombé ♥ Bon, c'est tout pour les maths...

Un jour, peut-être ?, c'est l'histoire touchante de Sydney, une jeune fille de 22 ans, qui, du jour au lendemain, voit sa vie en apparence parfaite s'écrouler. Le jour de son anniversaire, elle apprend que son copain la trompe depuis toujours avec sa meilleure amie et coloc. S'ensuit donc une crise d'hystérie (on la comprend) qui lui coûte son travail à la bibliothèque de l'université. Et puis, pas question d'effleurer l'idée saugrenue qu'elle retourne vivre dans l’appartement de la traîtresse, alors elle se retrouve sans abri. Bonne fête Sydney !

Au moins, son mystérieux voisin d'en face, Ridge, accepte de la prendre comme coloc jusqu'à ce qu'elle se trouve un autre endroit où vivre. Encore faudrait-il que Sydney le connaisse... Elle connait certes son talent inouï pour la musique, mais ce n'est que parce qu'elle sortait chaque soir pour l'écouter depuis son balcon. Et si Ridge lui réservait d'autres surprises ?

Laissez-moi vous dire que Colleen Hoover a créé une histoire tout à fait adorable. Les péripéties de Sydney et de Ridge ne pourront que vous laisser une douce impression de confort, de bonheur à l'état pur. Évidemment, tout n'est pas rose et vous serez aussi parfois confronté à de l'incompréhension et de la frustration, mais l'ensemble laisse une trace inoubliable de ravissement. Je n'avais jamais lu de roman New Adult auparavant et je dois dire que l'expérience m'a charmée ! L'ambiance universitaire rajoutait tout un côté plus mature au roman.

Les thèmes abordés m'ont grandement intéressée. D'abord, je n'avais jamais lu un roman où la musique était tant exploitée. C'était rafraîchissant, on pouvait presque sentir les sons s'échapper des pages. D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé le fait que l'auteure ait co-écrit toutes les chansons du roman pour en faire un vrai album. C'est tout à fait adorable comme idée. Par contre, je n'avais pas toujours d'appareil électronique à côté de moi pendant la lecture, alors je n'ai pas tout écouté. Néanmoins, ma chanson préférée est LA chanson du livre, c'est-à-dire Maybe Someday.
Pour les curieux, la voilà :
N.B. : Je n'ai jamais réussi à faire fonctionner la playlist officielle, tant sur iPad que sur mon ordi, alors j'ai simplement fini par tout écouter sur Youtube. Vous n'avez qu'à taper les titres dans la barre de recherche... Je vous conseille cette méthode, elle me semble plus simple. 

De plus, le thème de l'adultère est employé d'une façon très intéressante, en nous faisant voir pratiquement tous les points de vue. On comprend alors que tout n'est pas blanc ou noir, même s'il est souvent plus simple de le voir ainsi... Finalement, LE THÈME qui m'a fait fondre. Sérieusement, je ne m'attendais vraiment pas à le retrouver là, lui ! Même s'il arrive après seulement une cinquantaine de pages, je ne veux pas vous spoiler, car je veux que vous soyez aussi surpris que je l'ai été. Je vais quand même vous donner mes impressions dessus, mais en plus pâle, alors ceux qui veulent conserver la surprise pourront passer par dessus ! Alors... Alerte Spoiler !! JAMAIS, au grand jamais, je n'aurais cru retrouver le thème de la surdité dans ce roman. Ceux qui me connaissent assez bien savent peut-être que je porte de plus en plus d'intérêt à cet univers insonore grâce à la série Switched at Birth et au film La Famille Bélier, notamment. Quand j'ai appris, tout comme Sydney, que Ridge était sourd, j'ai littéralement fondu. Non seulement le passage entier était parfait, mais je me mettais maintenant à me remémorer mon adorable Emmett ♥ Et puis, j'étais ravie d'apprendre que j'allais en savoir plus sur le langage des signes, sur l'effet que ça fait de ne rien entendre, sur les obstacles de la surdité... Je suis toujours impressionnée de voir tous les moyens que les sourds trouvent pour avoir une vie normale, voire musicale, dans le cas de Ridge (et d'Emmett ^^). Vraiment, ça n'aurait pas pu mieux tomber !

Les personnages sont terriblement crédibles et c'est tout naturellement qu'on s'attache à Sydney, puis à Ridge, Warren, Maggie... Je ne pousserai pas le qualificatif jusqu'à Bridgette, ça serait exagéré, mais vous comprenez le principe. Sydney est terre-à-terre, sympa et mature. J'ai eu la conviction pendant ma lecture qu'elle aurait fait une excellente amie. On souffre tout autant qu'elle face à la trahison qu'elle a vécue. Ridge, pour sa part, oscille constamment entre ange et démon, mais on ne peut pas s'empêcher d'avoir le cœur qui se tord à la simple mention de son nom ♥ Du genre musicien torturé, il sait aussi se faire drôle, attachant, vif d'esprit et attentionné. Je l'ai tout de suite aimé, même s'il avait le don de placer son amoureuse, Maggie, et Sydney dans des situations plus que précaires. Warren semblait surtout être le bouffon louche de l'appartement pendant la majorité du livre, mais il s'est finalement révélé être beaucoup plus sensible qu'on pouvait le penser. Maggie, elle, est juste tellement innocente et mignonne qu'on ne peut que l'aimer... Du moins, la plupart du temps. Enfin, disons seulement que Hunter et Tori, l'ex et l'ex-coloc de Sydney, sont juste deux gros salauds. Point.

L'écriture, familière et agréable, ne pouvait que contribuer à l'atmosphère si spéciale du roman. L'auteure m'a énormément touchée par sa plume. Toutefois, je dois déplorer deux défauts... La chronologie du roman était bizarre, j'avais tendance à me perdre, à croire qu'un mois tout entier venait de s'écouler (ce qui aurait été logique, à mon avis), alors que ça faisait à peine une semaine. De plus, j'ai relevé quelques fautes, principalement des mots échangés avec d'autres qui se ressemblent, mais j'attribue cela à la traduction. Rien de grave, en somme.

Pour finir, Un jour, peut-être ? est un roman qui aura laissé une trace indélébile en moi, surtout à cause des personnages. Encore une semaine après l'avoir refermé, je ne cesse de repenser à Sydney et Ridge et j'écoute Maybe Someday en boucle en écrivant cette chronique. J'ai infiniment hâte de découvrir d'autres romans New Adult, en commençant par d'autres romans de Colleen Hoover. 

Et puis... Suis-je folle ou j'ai effectivement entendu une rumeur comme quoi ce livre aurait une adaptation cinématographique prochainement ? 

Encore merci à Interforum Editis Canada pour le roman ♥

8 commentaires:

  1. Ta chronique est juste... Top de chez top ! Tu donnes vraiment envie de découvrir cette histoire *-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :D J'espère vraiment que tu en auras l'occasion, ce livre est tout simplement adorable ♥

      Supprimer
  2. Waoh, et bah, superbe chronique ! Moi que le livre ne tentait pas tellement, maintenant il me tente énormément ! :o ^^

    Camille :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Ça me fait plaisir d'entendre ça ;) Honnêtement, je crois que la couverture ne fait pas hommage au livre (elle n'est pas laide, mais l'effet noir et blanc me perturbe...) et c'est peut-être ce qui t'as rebutée. En tout cas, j'espère que tu pourras le lire :D

      Supprimer
  3. Il me tentait énormément, encore plus à chaque chronique que je lis :3 par contre j'ai pas pu m'empêcher de regarder le spoiler mais j'ai juste vu le thème je me suis empêchée de lire la suite :')

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, lis-le, il est tellement bien ♥ Haha, ouais, je savais que j'allais faire des curieux, mais je ne pouvais pas passer à côté de ce thème... Au moins, il arrive tôt dans le roman ;)

      Supprimer
  4. je ne m'y attendais pas, mais j'ai vraiment beaucoup aimé! Ridge <3

    RépondreSupprimer
  5. J'ai écouté les chansons sur Youtube aussi ^^
    Coup de cœur pour ce livre ♥

    RépondreSupprimer