mercredi 19 novembre 2014

Sixtine - Caroline Vermalle

Elle est jeune. Belle. Amoureuse.
Elle vient d'épouser le prince Charmant.
Trois semaines plus tard, on la retrouve emmurée
dans le ventre d'une pyramide.
Elle est la reine sur un échiquier dont elle ignore les règles.
Autour d’elle gravitent les autres pions.
Le mystérieux ami de son défunt mari, au regard troublant.
L'étudiant à qui elle doit la vie. Un faussaire insaisissable.
Il n'y a que trois choses dont elle est certaine :
elle va retrouver son meurtrier,
elle va se venger,
elle s'appelle Sixtine.
Mais qui est-elle vraiment?
Couverture de Sixtine
  • Auteur : Caroline Vermalle
  • Éditeur : Hachette (Black Moon)
  • Année de parution : 2013
  • Nombre de pages : 368 pages
et 1/2
(ou 10/20)

Si j'ai emprunté ce livre à la bibliothèque, c'est principalement parce que j'en avais lu une critique élogieuse que voici sur le blog de mon amie Audrey (tu sais te montrer très convaincante, tu sais ;) ?). Elle y parlait de surprises et de suspense insoutenable, d'Égypte ancienne, elle le qualifiait de petit bijou... Bref, je n'ai pas réfléchi bien longtemps avant de m'en emparer !

Cependant, ma lecture ne s'est pas élevée au rang de coup de cœur magistral. J'ai adoré nombre d'aspects, mais quelques points m'ont déstabilisée, tellement que je me suis un peu perdue... Dommage ! Néanmoins, la force de ce roman est et demeure l'originalité de l'histoire, de l'idée de base. J'en suis encore renversée !! Vu la complexité de cette dernière, je serais bien incapable de l'expliquer clairement, mais je vais faire mon possible...

On plonge dans l'histoire avec la préparation du mariage d'une certaine Jessica, qui s'apprête à épouser un jeune milliardaire. La cérémonie se fait au Louvre, c'est luxueux, riche, fabuleux, on peut quasiment toucher les soyeuses étoffes du bout des doigts, sentir la délicate odeur des bouquets.

Quelques pages plus loin, on rencontre Max et une panoplie de chercheurs/journalistes qui sont à un cheveu de faire une grande découverte : semble-t-il que la grande pyramide de Kheops n'avait révélé tous ses secrets. En effet, il y aurait une salle secrète renfermant des trésors inconnus à ce jour de l'Égypte antique et... Un jeune couple dont la femme, à l'article de la mort, repose à côté de son défunt mari.

Évidemment, cette découverte sème la zizanie dans une Égypte déjà en effervescence avec le printemps arabe. Qui a donc bien pu commettre un tel crime ? Est-ce vraiment le célèbre couple Pryce, disparu aussitôt marié ? Si oui, pourquoi la jeune mariée se fait-elle appeler Sixtine ? Et ce masque de Toutankhamon totalement identique à celui déjà exposé au musée... Lequel est le vrai ??

Entre meurtres et mystères, trafic d’œuvres d'art et secrets égyptiens, on nous fait voyager de l'Angleterre au Mexique, en passant par la France. C'est un récit très moderne qui intègre parfaitement des sujets d'actualité très récents - comme les révoltes qui se sont passées récemment dans le monde arabe ou le marché noir au Moyen-Orient - à la mythologie égyptienne. C'était fascinant. J'ai eu l'impression d'en apprendre beaucoup sur tout cet univers, j'allais parfois même approfondir des détails sur Internet par simple intérêt. J'ai d'ailleurs découvert des choses très surprenantes, comme le fait qu'il y ait un genre de bidonville en Égypte installé littéralement sur un cimetière... Les enfants jouent entre les tombes !!

Le suspense fonctionne aisément, je ne savais pas du tout qui était le meurtrier et pourquoi. Et encore, même après la lecture du roman, on est loin d'être totalement éclairés puisqu'il y aura une suite... En fait, toute l'écriture du livre est très efficace pour tenir le lecteur en haleine !

Malheureusement, même si l'histoire est intéressante, originale et que l'intrigue a été soigneusement recherché, ça ne m'a pas empêchée de m'égarer complètement dans les personnages. Après quelques chapitres, j'étais toute perdue entre Ninja, Mohammed, Ashtish et Hamman (noms fictifs :P C'est bien la preuve de ma confusion !). Non seulement j'étais mélangée, mais en plus, quand je finissais par replacer quelqu'un, ça ne voulait pas nécessairement dire que je savais ce qu'il faisait dans l'affaire policière ou quelle était sa personnalité... Impossible donc pour moi de m'attacher à qui que ce soit !

En conclusion, je garderai en mémoire la modernité de ce récit et l'aisance avec laquelle Caroline Vermalle a su nous faire voyager dans autant de pays, alliant sujets d'actualité et antiquités... Une histoire écrite intelligemment dont le seul bémol serait la confusion dans les personnages ! Je suis curieuse de lire la suite, mais j'espère qu'elle sera bientôt en librairie, parce que j'ai bien peur de perdre encore plus le fil de l'histoire.... 

6 commentaires:

  1. Ce livre a été une déception pour moi :/ Il est trop complexe je trouve et comme toi je confondais les noms des personnages... Je ne lirai pas la suite mais comme j'ai bien aimé l'écriture de l'auteur je lirai avec plaisir un autre de ses livres ^^

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il est facile de s'y perdre et c'est affreusement dommage, parce que le sujet comme tel est vraiment attrayant et riche :/ ! Effectivement, je pense aussi lire un autre de ses romans ^^ Logiquement, ses romans plus contemporains devraient être plus simples à comprendre (j'espère :P ).

      Effacer
  2. Pas sûr sûr que je me laisse tenter du coup ^^

    RépondreEffacer
  3. Dommage... Je ne sais pas si je le lirai du coup =/ Peut-être que le tome 2 sera un peu mieux =) <3

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Peut-être pas à mettre dans les priorités, à mon avis :/ Ou sinon, un peu de petites notes devraient aider :P Et pour le tome 2, j'espère seulement me rappeler les détails du premier, haha !

      Effacer