samedi 4 janvier 2014

Le choix d'aimer (T.3) - Malorie Blackman

«Voilà les choses de ma vie dont je suis sûre. Je m'appelle Callie Rose. Je n'ai pas de nom de famille. J'ai seize ans aujourd'hui. Bon anniversaire, Callie Rose.

Ma mère s'appelle Perséphone Hadley, fille de Kamal Hadley. Kamal Hadley est le chef de l'opposition - et c'est un salaud intégral. Ma mère est une Prima - elle fait donc partie de la soi-disant élite dirigeante. 

Mon père s'appelait Callum McGrégor. Mon père était un Nihil. Mon père était un meurtrier. Mon père était un violeur. Mon père était un terroriste. Mon père brûle en enfer. »

Couverture Entre chiens et loups, tome 3 : Le choix d'aimer
  • Titre VO : Checkmate
  • Auteur : Malorie Blackman
  • Éditeur : Milan
  • Année de parution : 2006
  • Nombre de pages : 474 pages
 ♥♥♥
(ou 16/20)

Si vous n'êtes pas rendu au troisième tome de la série, il serait préférable que vous lisiez la chronique du livre auquel vous êtes rendu pour ne pas vous faire spoiler !!!

J'ai bien eu peur d'être incroyablement déçue par ce roman. Peut-être avais-je placé la barre trop haute, mais comment faire autrement avec deux premiers tomes aussi exceptionnels ? Heureusement, j'ai finalement réussi à accrocher au roman, sans toutefois être aussi chamboulée que par les autres.

La différence majeure dans ce nouveau volume est principalement le changement de personnage principal. On a toujours certaines parties de l'histoire qui sont racontées par Sephy, ainsi que par d'autres personnages, mais la narratrice principale est désormais Callie Rose.

Pendant une grande partie de l'histoire, on suit le cheminement de Callie vers un état permanent de haine. Vous vous souvenez que Jude avait juré de se venger ? Eh bien, la voilà sa vengeance ! Tout cela est orchestré par son cerveau tordu afin d'emmener Callie à commettre un acte terroriste pour la milice de libération.

Si j'ai eu du mal à m'intégrer à l'histoire, c'est probablement parce que toute cette haine est dure à supporter quand on est convaincu (comme moi ^^) que Callum était un bon gars et qu'il aimait Sephy. Malheureusement, Callie déteste son père. Bref, ce n'est pas facile de s'attacher à quelqu'un quand on est balancé entre Callie, tellement haineuse, et Jude, si froid qu'il tient plus d'un robot que d'un humain. Mais bon, on peut aussi voir Callie avant sa transformation en soldate pour la milice et elle y est beaucoup plus sympathique !

Il y a aussi qu'il est parfois difficile de s'y retrouver dans le temps. Non seulement on change de personnages, mais on passe aussi de l'enfance de Callie à son adolescence, ce qui implique un changement de lieu très fréquent. On finit par s'habituer, mais c'est un peu déstabilisant au départ.

En résumé, si j'ai un conseil à vous donner, c'est de lire l'histoire plus d'une traite que par petits bouts éparpillés d'une semaine à l'autre. Je n'ai pas tellement accroché au début, jusqu'à ce que je m'y plonge pour la peine. À partir de là, je me suis habituée à tous ces changements, je me suis laissée embarquer par l'écriture de Malorie Blackman et par sa façon extraordinaire de construire les intrigues, les pages se sont écoulées d'elles-mêmes...

Pour finir, j'ai beaucoup aimé le roman. Spoiler (mettre en surbrillance pour lire...)Quel soulagement immense de lire la véritable lettre de Callum, cette lettre remplie d'amour! Fin du spoiler.  Maintenant, je suis vraiment curieuse de découvrir le dernier tome !!

5 commentaires:

  1. Je me souviens que j'avais lu les 4 tomes à la suite, en l'espace de quelques jours. Donc du coup j'étais vraiment à fond dedans. En tout cas, c'est une bonne série je trouve ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais dû faire ça, peut-être que j'aurais encore plus adoré le tome 3 :) !! Mais je suis d'accord pour dire que cette série est géniale ! Même si j'ai mis 3 cœurs à celui-là, la série en elle-même (surtout les deux premiers) est un véritable coup de cœur !!

      Supprimer
  2. Totalement d'accord avec toi, pour ce que tu as mis en spoiler <3 Un troisième tome que j'ai beaucoup aimé, même si le premier restera mon préféré.

    RépondreSupprimer