jeudi 15 décembre 2016

L'Échappée - Julie Tremblay

Son diplôme de la Sorbonne en poche, Anne décide de partir au Canada. Elle y découvre le Myers Lake, un petit coin de paradis perdu au fond de l'Ontario, où elle décroche un travail saisonnier. Ce qui ne devait être qu'un simple moyen de financer son road-trip va prendre une tournure inattendue lorsqu'Anne fait la rencontre des fils du domaine. Si Nathan se montre très avenant avec Anne, Ethan est beaucoup plus difficile à cerner... Ex-star de hockey, il a vu sa carrière prendre brutalement fin et tous ses rêves s'envoler. Déterminée à mieux le connaître, Anne ne se laisse pas intimider par l'attitude revêche du jeune homme. Encore faut-il que celui-ci baisse la garde et accepte de s'ouvrir...

Résultats de recherche d'images pour « l'échappée roman julie tremblay »
  • Version originale
  • Auteur : Julie Tremblay
  • Éditeur : Emoi
  • Année de parution : 2016
  • Nombre de pages : 346 pages
(ou 17/20)

Eh bien. Ce qui est certain, c'est que je ne m'attendais clairement pas à autant apprécier ma lecture lorsque j'ai commencé ce roman ! Il faut dire que je ne connaissais absolument pas ce livre avant de le recevoir en service de presse de la part de Hachette Canada. Je n'avais même jamais entendu parler de la maison d'édition Emoi, c'est tout vous dire ! Et quand j'ai vu qu'il s'agissait d'un roman New Adult, je ne vous cacherai pas que j'ai eu de gros doutes : il m'est rarement arrivé d'apprécier un roman NA (aka Ugly Love, qui a certainement été l'une de mes plus grandes déceptions de l'année), alors je craignais le pire pour celui-là.  Mais, au final, je l'ai tout simplement adoré, le dévorant en moins de 3 jours ♥ Un gros merci à Hachette Canada pour cette découverte !

Nous voilà donc avec un roman qui se déroule près de chez nous (l'Ontario est à la frontière du Québec), mais écrit par une Française. J'ai trouvé ce croisement assez drôle ! Quoi qu'il en soit, l'auteure a fait un excellent travail, ce qui n'est sûrement pas étranger au fait qu'elle ait étudié dans le coin ;). Bref, Anne, une jeune adulte de 22 ans, débarque au Canada, à l'instar de sa créatrice. Elle sillonne les grands espaces, avant de devoir s'arrêter pour travailler, par manque de fonds. Elle atterrit finalement dans une pourvoirie, où elle pourra être logée dans un chalet tout l'été, en plus de travailler autour du magnifique lac. Bref, le cadre est idyllique, tout comme semble l'être la vie des propriétaires et de leur fils, Nathan. Seulement, la famille Myers cache aussi un secret, ou plutôt, leur deuxième fils, Ethan. Ex-joueur de hockey émérite, Ethan a vu sa carrière prendre brusquement fin après qu'un accident de voiture l'ait laissé lourdement handicapé. Depuis, Ethan se terre dans les bois, question de se cacher des paparazzis sportifs, mais surtout pour y noyer sa peine dans l'alcool. Anne n'était pas supposée tomber sur Ethan et ce dernier ne s'est pas gêné pour le lui cracher au visage. Mais il se trouve justement qu'Anne aussi aime bien n'en faire qu'à sa tête !

Alors... Comment dire... J'ai A-DO-RÉ. L'histoire était sublime, prenante, touchante. Les paysages étaient décrits avec beaucoup de réalisme (confirmation d'une Canadienne/Québécoise :P !), tout comme le reste de l'histoire qui restait très simple, terre à terre et réellement crédible. J'ai littéralement lu toute la dernière moitié du livre en une soirée (considérant que j'ai commencé à 22h, haha). Et je dois dire que j'étais très heureuse que le sexe ne prenne pas le dessus sur l'histoire et sur le développement des personnages, car ça a été mon principal problème avec les romans NA jusqu'ici (certes, je ne suis peut-être juste pas tombée sur les bons romans). Je ne suis pas fermée aux scènes de sexe, loin de là, elles peuvent même faire partie des meilleures scènes du livre quand elles ont un sens, un contexte, qu'elles ne sont pas juste là pour divertir le public (traduction : du cul pour du cul, non merci). Heureusement, c'est ce qui s'est passé avec ce livre ET ces scènes étaient utilisées avec parcimonie, donc on ne s’écœurait pas après 50 pages. Et bon, ces scènes étaient juste excellentes !

Le point fort du livre demeure certainement les personnages ♥ Ils étaient très bien développés. Pour mon plus grand plaisir, Anne n'était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, du moins la plupart du temps. Elle était débrouillarde et elle avait un sale caractère. Elle n'hésitait pas à s'imposer, même quand elle se sentait rejetée **hum, hum, Ethan**. En parlant de lui... O. M. G. Quel salaud. Et quel amour. J'ai adoré cette dualité, même s'il était évident dès le début du livre que je tournerais la dernière page en étant amoureuse de son personnage. Inutile de préciser que j'ai adoré sa relation avec Anne, d'abord plutôt houleuse, puis complètement craquante. C'était comme s'ils s'apprivoisaient. J'ai aussi aimé les personnages de Nathan, Savannah et Ben, qui restaient suffisamment développés pour qu'on y croit, même s'ils étaient des personnages secondaires.

Cependant, malgré mon adoration pour cette histoire, je n'ai pas pu accorder un coup de cœur à ce roman,  et ce, pour deux raisons. D'abord, je ne peux pas dire que l'intrigue était très originale. Évidemment, elle m'a fait penser à celle de Avant Toi (du moins, le film), mais aussi à celle de plusieurs autres romances, que ce soit à l'écran ou dans les livres. Certes, ce n'est pas la fin du monde: ce n'est pas parce qu'il y a eu le roman Avant Toi que l'on doit éviter jusqu'à la fin des temps le sujet de l'handicap dans une relation amoureuse. Toutefois, l'intrigue était également très prévisible. Adorable. À me faire fondre comme neige au soleil. À me faire dévorer le bouquin en quelques jours. Mais prévisible quand même, voilà.

D'ailleurs, même si j'avais pas mal vu venir la fin, ça ne m'a pas empêchée de lâcher plusieurs soupirs de fangirl comblée au moment opportun. Je vous dis, impossible de résister au charme de cette conclusion ♥

Pour conclure, L'Échappée est une très belle histoire d'amour qui saura aussi bien séduire les adeptes de NA que de YA, promis ;) Vous ne pourrez que tomber en amour avec Ethan (ou Anne, c'est selon :P ) et avec les paysages d'ici ! 

Merci à Hachette Canada pour l'envoi !

Résultats de recherche d'images pour « hachette canada »

4 commentaires:

  1. Un livre que je ne connaissais pas mais qui a l'air vraiment cool à découvrir ! :D

    Camille :)

    RépondreSupprimer
  2. Sérieux, c'est une très belle découverte ET surprise pour ma part ^^ Je te le conseille ;)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai ce livre dans ma PAL et vraiment tu donnes envie de vite le découvrir !

    RépondreSupprimer