lundi 18 juillet 2016

Te (re)trouver - Keren David

Avant d'être adoptée par une famille aisée londonienne, Cass était une Jones. Mais tous ses souvenirs se sont envolés lorsque, à quatre ans, elle a pris le nom de Montgomery, grande lignée de politiciens anglais. Sa vie est bien tranquille, Will Hugues mis à part. Pourquoi le beau gosse du lycée s'intéressait-t-il à elle alors que sa cour n'a rien à envier à celle du prince Harry ? 

Mais le petit monde de Cass s'effondre le jour où son père se retrouve au cœur d'un scandale conjugal qui fait voler sa famille en éclats. C'est le même jour que choisit Aidan, son frère biologique, pour la contacter sur Facebook. Aidan Jones, 18 ans, est passé de foyer en foyer après avoir échappé à un père abusif et à une mère indifférente. Il n'a maintenant plus qu'un but : retrouver la sœur qu'on lui a volée.

Cass et Aidan doivent apprendre à se connaître et à apprivoiser leurs différences. Mais les liens du sang sont-ils plus solides que ceux qui vous ont construit ?

Couverture de Te retrouver
  • Titre VO : Salvage
  • Auteur : Keren David
  • Éditeur ; Hugo Roman, collection New Way
  • Année de parution : 2015
  • Nombre de pages : 352 pages
♥♥♥
(ou 15/20)

J'ai reçu ce roman il y a quelques temps déjà (merci à Interforum Editis Canada !), sans avoir jamais entendu parler de l'auteure ou même de la version originale du livre. J'ai donc plongé dans ce roman à l'aveuglette, sans trop savoir à quoi m'attendre (les quelques critiques Goodreads parlaient autant d'un désastre que d'une perle de la littérature YA britannique). Au final, j'ai été plutôt conquise par cette histoire, même s'il y avait certaines lacunes et problèmes flagrants. 

L'histoire est divisée entre les points de vue d'Aidan et de Cass, le frère et la sœur. D'un côté, nous avons Aidan qui a passé sa vie entre deux familles d'accueil, après avoir été laissé aux mains des services sociaux par sa mère et son père violent. Il n'a jamais été doué pour quoi que ce soit, tant pour les études que pour éviter les ennuis. Mais à 18 ans, il semble enfin avoir trouvé un équilibre : il a un appartement où il vit avec sa copine Holly et son fils Finn et il a un boulot dans un magasin d'objets usagés. De l'autre côté, nous avons Cass, fille adoptive d'un riche politicien. Elle a tout oublié de sa vie d'avant et ne souhaite qu'une chose : la perfection. Elle évite tous les ennuis et ne se concentre que sur ses études pour pouvoir entrer à Oxford. Elle était d'ailleurs persuadée que sa famille était parfaitement heureuse jusqu'à ce que la vérité soit révélée dans les journaux : son père a mis sa secrétaire de 23 ans enceinte. C'est l'article qui fait éclater la vie de Cass, mais c'est aussi celui qui permet à Aidan de retrouver sa trace. 

En commençant le livre, je n'avais franchement pas l'impression que j'allais apprécier. L'histoire me semblait plutôt improbable (poke la scène où un parfait inconnu aborde Cass dans le bus, puis lui donne sa carte d'affaire le présentant comme un détective privé). Je trouvais l'histoire inégale, voire décousue, sautant d'un thème important à un autre. D'ailleurs, certains thèmes graves, comme le suicide, étaient abordés d'une façon tellement détachée que j'en étais mal à l'aise. Il est clair que Keren David a parfois manqué de tact, selon moi. Toutefois, je me suis peu à peu laissée embarquer par l'intrigue, qui se mettait tranquillement en place, et, avant que je ne m'en sois rendu compte, je dévorais le bouquin à toute allure. Un certain suspense s'est mis en place, il faut le dire, et les thèmes se rejoignaient pour créer un tout plus cohérent. En fait, la fin était carrément excellente, à ma grande surprise !

Les personnages m'ont assez plu, ils étaient bien campés. Cass était très renfrognée et un peu naïve, mais elle restait attachante. Ses défauts et ses petites sautes d'humeur plus ou moins justifiées la rendaient plus humaine à mes yeux. Aidan était également attachant, même si mystérieux et parfois un brin instable. Son personnage avait le don de m’effrayer et de m'attendrir... C'était étrange. Will, aka détective privé, était très coloré et définitivement plaisant à suivre. Il arrivait toujours à me faire sourire. Holly, la copine d'Aidan, n'était pas un personnage très intéressant à mes yeux, mais elle avait définitivement un grand cœur. J'aurais aimé en apprendre plus sur Rich, le meilleur ami d'Aidan. Bref, le livre offrait une belle brochette de personnages sympas (autant que de parfaits salauds, en fait), mais il m'a fallu un moment pour m'attacher complètement à chacun.  

L'écriture de Keren David ne m'a toutefois pas impressionnée. C'est peut-être la faute de la traduction, surtout pour le bon nombre d'erreurs qu'il y avait au début du roman (s'il y en a eu plus loin, j'étais trop absorbée par le livre pour m'en rendre compte !). Certaines tournures de phrase étaient tout simplement gênantes, mais encore une fois, je n'ai plus vu de problèmes passée la première moitié. 

En conclusion, Te (re)trouver s'est avéré être une histoire prenante, surtout lorsque les engrenages de la fin ont démarré pour terminer en beauté. Les personnages étaient intéressants, tout comme les thèmes, même s'ils étaient parfois mal exploités. Quoiqu'il en soit, on est loin du chef-d'oeuvre ou même du livre marquant. 

Merci à Interforum Editis Canada pour l'envoi !
 

5 commentaires:

  1. Le résumé avait l'air très prometteur, mais ton avis me laisse un peu dubitative ^^

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Mouais... C'est pas le meilleur livre de tous les temps, c'est vrai, mais on a vu pire aussi ;) À toi de voir !

      Effacer
  2. Le traitement bancal des thèmes importants me refroidit carrément... Pour moi, le principal charme d'un bouquin, c'est quand l'auteur(e) arrive à faire passer un message ou à parler d'un thème important sans même qu'on s'en rende compte au départ, donc là, ce n'est clairement pas pour moi...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Elle aurait effectivement pu apporter le tout avec plus de subtilité et même plus de douceur, si je puis dire. J'en étais parfois même mal à l'aise (j'ai un chapitre particulier en tête...).

      Effacer
  3. J'étais très tentée par cette histoire, mais je t'avoue que les quelques points négatifs que tu as évoqué m'ont refroidie =/ ... Je ne pense pas lire ce livre du coup, mais contente que tu aies aimé :) !!

    RépondreEffacer