dimanche 31 juillet 2016

Dans chacun de mes mots - Tamara Ireland Stone

Sam est une fille comme les autres. Du moins en apparence. Elle cache un secret que ses amies, passionnées de mode et de soirées pyjama, ne pourraient pas comprendre : Sam est envahie d'angoisses et de sombres pensées qu'elle n'arrive pas à contrôler. Chaque acte, chaque prise de parole est un véritable calvaire. Pas évident quand on fait partie d'un groupe où tout fashion faux pas fait l'objet d'un raz-de-marée de critiques. 

Mais un jour, Sam rencontre Caroline... Très vite, Caroline fait découvrir à Sam un lieu secret caché au lycée : le Coin des Poètes, où chacun peut monter sur l'estrade et réciter ses créations. Peu à peu, Sam se prend presque à se sentir " normale "... Mais pourquoi AJ, le mystérieux guitariste du groupe, ne semble-t-il pas accepter sa présence ? Sam devra-t-elle une fois de plus tout remettre en question ?

Couverture de Dans chacun de mes mots
  • Titre VO : Every Last Word
  • Auteur( : Tamara Ireland Stone
  • Éditeur : Hugo Roman (New Way)
  • Année de parution : 2016
  • Nombre de pages : 310 pages 
En ce jour mondial de célébration pour la sortie de Harry Potter and the Cursed Child où chacun se délecte ENFIN des nouvelles aventures de Harry (lesquelles étaient attendues par certains depuis près de 10 ans - 8 ans pour ma part), JE, pauvre banlieusarde dépourvue de librairie digne de ce nom et de parents compréhensifs de mon amour inconditionnel pour cet univers magique, me retrouve sans copie de ce livre si attendu. Me voilà donc coincée pour noyer mon chagrin dans cette chronique. Enjoy

** Ma mère souhaite vous faire part du fait qu'elle va aller me le chercher demain pour satisfaire sa conscience et mettre fin à mes supplications/lamentations XD Mais bon, la journée symbolique et la moitié, si ce n'est le 3/4 de ma journée de congé vont déjà être passés **

LA CHRONIQUE COMMENCE RÉELLEMENT ICI :P 

Coup de 
(ou 18/20)

Bref, je peux maintenant vous présenter mon dernier coup de cœur en liste, à savoir Dans chacun de mes mots, livre qui m'a gentiment été envoyé par Interforum Editis Canada. J'avais déjà croisé ce roman sur Goodreads dans sa version anglaise et il m'avait tout de suite fait penser par sa couverture pastel et constellée de petits papiers à Tous nos jours parfaits, par Jennifer Niven (giga coup de ♥). J'ai donc été ravie de sa réception, mais encore plus ravie de me rendre compte que, même s'il n'était pas aussi parfait que TNJP (c'est mission impossible), il restait une excellente lecture traitant des maladies mentales, à mon avis !  

Sam fait partie de LA clique. Vous savez... Ces filles qui semblent tout avoir pour elles, des looks impeccables aux petits amis sexy en passant par les places VIP pour tous les événements branchés ? Ouais, elles. On ne peut pas fréquenter un établissement scolaire sans les croiser. Seulement, Sam ne va pas aussi bien qu'elle veut le laisser paraître. Dans sa tête, c'est la pagaille. Elle ne peut s'arrêter de penser et l'angoisse la dévore à tout instant. Des petits détails l'obsèdent jusqu'à l'handicaper, comme le chiffre trois. Pas question d'en parler à ses amies, elles qui démolissent quiconque leur tourne le dos ou affiche une différence. 

Mais voilà que Sam rencontre Caroline, qui la guide dans les sous-sols de l'école jusqu'au Coin des Poètes, cette petite pièce secrète aux murs tapissés de poésie. Là-bas, personne ne juge les autres, à moins que vous n'osiez dénigrer vos propres poèmes (dans ce cas, on vous jettera de bon cœur des boules de papier chiffonnées). Sam y découvre un autre mode de vie bercé par les mots, qui deviennent bien vite son échappatoire, ainsi que de nouveaux amis qui l'acceptent dans son entièreté... Enfin... Sauf ce mystérieux AJ qui semble entretenir une haine à peine refoulée à son égard.... 

Je ne vous cacherai pas que j'ai adoré l'histoire dans son intégralité. Les chapitres s'enfilaient tout seuls, c'était fluide. J'ai vraiment été happée par l'histoire, soucieuse de savoir ce qui allait arriver aux personnages auxquels je m'étais tant attachée. J'ai d'ailleurs été choquée par la fin, mais ça, on en reparle plus tard. Enfin, je trouvais que le portrait dressé de la maladie mentale était intéressant, voire bon. Mais c'est là que le débat éclate. **Je tiens à dire que je n'ai rien vécu de tel alors ce n'est qu'un opinion innocemment extérieur, capiche ? ** Pour ma part, j'ai trouvé que l'auteure avait généralement décrit les TOC/l'anxiété avec un bon réalisme, oui. Pourquoi ? Les scènes d'anxiété me faisaient réellement stresser/penser au bon vieux temps où je pouvais stresser à en avoir mal au cœur (bon, à la base, je suis une personne moyennement angoissée, ça vient par vague (le pire étant au primaire et ma dernière année de secondaire), mais ma technique de lâcher-prise actuelle fait merveilleusement ses preuves :P ). De plus, je comprenais réellement la sphère sans fin de réflexions qu'une personne avec des obsessions peut avoir. En gros, je trouvais les réactions de Sam crédibles. Toutefois, certaines personnes, notamment sur Goodreads, se plaignaient que la maladie mentale y était encore une fois enjolivée ou que les descriptions n'étaient pas réalistes (ça, je ne peux pas en juger, mais j'ai déjà eu une conversation très intéressante avec une blogueuse qui se reconnaîtra, laquelle m'a fait réaliser que tout le monde peut vivre ce genre de situations différemment). Effectivement, c'est loin d'être le livre le plus sombre que j'aie lu. Oui, elle se fait d'autres amis, se découvre une passion et vit certains moments de romance. Oui, elle a des bons moments. Et alors ? Un livre sur la maladie mentale doit-il être absolument pessimiste ? Où est la ligne pour trancher ce qui est réaliste ou ne l'est pas ? Malgré tout, je l'accorde, ce livre a peut-être quelques lacunes dans la psychologie du personnage, mais je ne suis pas prête à dire que toute l'histoire est une grosse farce. Bref, sachant cela, je vous laisse vous positionner vous-même pour savoir si vous pensez trouver ce livre réaliste ou non. 

L'ambiance générale du livre, quand elle n'était pas angoissante, était très inspirante et... chaleureuse ? J'ai eu envie de me ''remettre'' à la poésie (haha, les seuls ''poèmes'' que j'ai écrit remontent au début de mon secondaire et ils sont ho-rri-bles), sinon d'en lire. 

Les personnages m'ont tous surprise d'une façon ou d'une autre. C'était un beau moyen de surmonter les étiquettes. Sam était vraiment attachante, même si son comportement me donnait parfois envie de la secouer. Mais c'est bien la preuve qu'on est avec elle : elle aussi souhaite seulement retrouver une santé mentale plus saine, mais elle ne peut s'empêcher de trop penser. Je me suis parfois reconnue dans certaines de ses réflexions et de ses doutes. Et les autres personnages... À vrai dire, je veux vous laisser retirer les étiquettes par vous-même ! Disons seulement que certains étaient moins bien définis, mais avec raison, comme dans le cas des amies ''creuses'' de Sam. 

L'écriture était à mon sens très satisfaisante, voire bien menée. Quelques poèmes en particulier m'ont particulièrement touchée. D'ailleurs, j'en aurais pris plus de ces poèmes, y compris des poèmes célèbres. Je trouve que ce livre est/pourrait être un excellent moyen de faire apprécier la poésie à plusieurs personnes. L'émotion était très bien véhiculée ! 

Maintenant, parlons de la fin. Encore une fois, il y a un dilemme. J'ai personnellement été choquée, je ne l'avais que partiellement vue venir 2 pages auparavant et vaguement soupçonnée au début du roman sans vraiment m'en rendre compte. Quoiqu'il en soit, je me suis littéralement mise à trembler et j'ai versé quelques larmes, ce qui est toujours la garantie d'un coup de cœur ou presque, que je le veuille ou non. Mon problème ? J'avais déjà lu des fins semblables auparavant, et souvent dans un contexte de maladie mentale, justement. C'est là que je me demande si elle est a) le moindrement crédible, surtout dans ce contexte, b) surexploitée, ou alors c'est moi qui tombe toujours sur les rares livres du genre. Je dois avouer que j'y ai un peu moins cru dans ce livre, n'empêche qu'elle a eu un grand effet sur moi. Coup de cœur ou non ? Huuuum... 

En résumé, Dans chacun de mes mots a été une excellente lecture pour moi sous quelques réserves, mais je crois qu'elle ne fera pas nécessairement l'unanimité pour l'aspect crédibilité, surtout que les maladies mentales sont un sujet très difficile à aborder. Mis à part cela, j'ai trouvé l'ambiance et l'histoire tout à fait captivantes. Une belle histoire qui se lit toute seule ♥

Merci à Interforum Editis Canada pour cet envoi fort apprécié ! 


10 commentaires:

  1. J'ai aussi beaucoup aimé ce livre, je suis ravie de voir que c'est aussi ton cas :)

    RépondreEffacer
  2. C'est une lecture qui me tente bien, mais comme on en a beaucoup entendu parler, j'ai peur d'être déçue à cause de trop grosses attentes.
    Ne l'ayant pas lu, je ne pourrai pas te donner mon avis sur les traitement des TOC / angoisses par l'auteure, si ce n'est qu'à partir du moment où tu t'es faite embarquer par le récit, c'est qu'elle a déjà fait une bonne part du boulot !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, c'est ça que je me dit ! Je ne veux pas lire un manuel de psychiatrie non plus, alors il me semble que tant que l'auteure rend l'histoire crédible et prenante, elle réussit déjà à nous sensibiliser sur le sujet :D

      Effacer
  3. Bon bah là tu m'as carrément donné envie de lire ce livre et même de redonner une chance à TNJP c'est pour dire. J' avais eu un avis mitigés dessus. J'étais à fond dans certains passages qui me font encore frissonner aujourd'hui et des fois j'étais complètement à côté... notamment à la fin qui m'a laissée de marbre. Je pensais être bouleversée et finalement je suis restée plutôt froide.
    Enfin ne me détestés pas car je pense sérieusement à le relire et à découvrir Dans chacun... surtout si on y parle poésie !!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oh oui, il faut lui redonner une chance :O Bon après, je peux comprendre, j'imagine... Même moi, ce n'est pas la fin qui m'a fait le plus pleurer (mais, en contrepartie, j'ai dû trembler pendant 20 minutes :P ).
      Après, Dans chacun de mes mots reste vraiment différent de TNJP, alors tu vas peut-être plus (ou moins !) aimer :)

      Effacer
  4. J'entends tellement de bien de ce livre... Je sens que je vais craquer x)

    RépondreEffacer
  5. J'ai beaucoup aimé ma lecture! Mon seul hic: le gros punch de la fin. Moi aussi j'avais lu des fins semblables et ça a vraiment enlevé l'effet réaliste de la chose. Mais pour le reste, coup de coeur. Je l'ai lu au mois d'avril et j'y pense encore!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, je crois qu'on pense au même livre... **hum hum hum Collection R XD ** En tout cas, contente qu'il t'ait plu malgré tout :)

      Effacer