jeudi 26 mai 2016

Le Sang des dieux et des rois - Eleanor Herman

Imaginez une époque où les dieux s'amusent des souffrances des hommes.
Où des forces maléfiques se déchaînent aux confins du monde connu.
Où des cendres des villes naissent des empires. 

Alexandre, héritier du trône de Macédoine, est en passe de découvrir son destin de conquérant, mais il est irrésistiblement attiré par une nouvelle venue.

Katerina doit naviguer dans les eaux troubles des intrigues de la cour sans dévoiler sa mission secrète: tuer la reine.

Jacob est prêt à tout sacrifier pour gagner le cœur de Katerina. Même s'il doit pour cela se mesurer à Héphestion, tueur sous la protection d'Alexandre.

Enfin, par-delà les mers, Zofia, princesse persane fiancée à Alexandre malgré elle, part en quête des légendaires et mortels Dévoreurs d'Âmes, seuls capables d'infléchir son destin.

  • Titre VO : Legacy of Kings
  • Auteur : Eleanor Herman
  • Éditeur : Robert Laffont, collection R 
  • Année de parution : 2016
  • Nombre de pages : 460 pages
et 1/2
(ou 5/20)

Jouons franc jeu : si j'ai d'abord choisi ce livre, ce n'est pas pour son univers merveilleux (le fantasy ne marche réellement pour moi que dans de rares cas, tout dépendant des relations entre les personnages, entre autres), ni pour son époque (bien que j'aime les livres historiques, je préfère grandement la période 1850-1980 plutôt que l'antiquité)... Ce bouquin m'est plutôt tombé dans l’œil quand j'y ai croisé le nom d'Alexandre le Grand. Je trouve ce personnage légendaire tout à fait fascinant : à la fois partout et nulle part, puisque je ne me souviens pas qu'on m'en ait vraiment déjà parlé dans mes cours d'histoire... Et puis, argument choc, je voulais en apprendre plus sur un élément-clé de l'intrigue de La Conspiration, par Maggie Hall, à savoir Alexandre :P 

Je remercie donc Collection R Canada pour l'envoi de ce roman, même si, au final, je ne l'ai pas trop aimé... Faut-il mettre en cause mes motivations douteuses pour lire ce livre OU tout simplement l'histoire en elle-même ? Ça reste à voir ! 

Avant toute chose, un résumé de l'histoire... Du moins, une tentative. D'abord, nous avons les personnages de Jacob et Katerina. Amis d'enfance, ils sont amoureux depuis presque aussi longtemps. Toutefois, des obstacles se dressent devant leur union : Jacob doit aller combattre au presque fatidique Tournoi de Sang. Katerina, pour sa part, a comme projet d'assassiner la reine Olympias, qu'elle considère comme responsable du meurtre de sa propre mère. Ah et puis, Katerina sait parler aux animaux. Bref... Alexandre, vous l'aurez compris, est destiné à devenir l'un des plus grands souverains de l'antiquité. Mais, pour le moment, son souhait se résume plutôt à s'enfuir avec son meilleur ami Héphestion afin de dénicher la fontaine de Jouvence. Finalement, Zofia, une princesse persane, est fiancée de force à Alexandre, alors qu'elle se voyait déjà vieillir aux côtés de son bien-aimé, Cosmas. Révoltée, elle tente le tout pour le tout dans l'espoir de déjouer son destin. 

À la lecture de ce résumé pour le moins confus, me croirez-vous si je vous dis qu'il y avait vachement trop de personnages ? Et que l'histoire s'est avérée très lourde ? Ouais, c'est bien ce que je me disais. 

Effectivement, quand la narration focalise sur 7 personnages principaux sur un total de 32 chapitres, je me dis qu'il commence à y avoir beaucoup de monde. Mon impression s'empire lorsque je me rends compte que la plupart des personnages ont des noms à coucher dehors (Héphestion ?), MAIS SURTOUT, que chacun d'entre eux a une foule de serviteurs et une famille nombreuse (hello polygamie). Ça fait beaucoup à retenir. La sensation de lourdeur s'accentue lorsque je m’aperçois que les descriptions de l'auteure sont très techniques. Peut-être un peu trop dans certains cas. Le coup fatal est porté quand je comprends que le récit ne sera certainement pas porté par une histoire d'amour tragique, un univers magique étoffé ou une intrigue de-la-mort-qui-tue... Nooooon. Les péripéties sont trèèèès leeentes. Et quand je m'attache enfin à un personnage ou à l'action, il ne faut surtout pas m'attendre à les revoir avant 5 chapitres, minimum. 

Et justement, quelle place prend la magie ? Trop peu. C'est bien simple : j'avais carrément oublié ou presque pendant un moment que je lisais de la fantasy. Oui, Katerina parlait aux animaux et Cynané voulait devenir une Sang-Fumée, mais la proportion que prenaient ces éléments sur une centaine de pages se résumait probablement à une dizaine de pages. Ladite proportion a seulement augmenté dans la deuxième moitié du roman, je dirais. Les fondements de ce monde magique étaient très mal établis. Il a fallu que j'attende la page 400 (j'ai noté) pour avoir une définition maladroite des Sang-Serpents et des Sang-Terres. Et même après, je n'adhérais pas du tout à l'univers de l'auteur, que je trouvais absurde et bizarrement ficelé. (BON, je sais, tout ce qui est magique n'est techniquement, par définition, pas supposé avoir un quelconque sens dans notre réalité. Disons seulement que ce n'est pas cette histoire qui aurait pu secrètement me faire espérer jusqu'à mes 11 ans que j'allais recevoir ma lettre d'inscription pour une école de sorcellerie. En fait, ma lettre s'est perdue dans la poste.) Ensuite, une phrase du résumé (Imaginez une époque où les dieux s'amusent des souffrances des hommes) avait particulièrement piqué ma curiosité au départ. Je m'attendais à ce qu'il y ait une réelle interaction entre les dieux et les humains... Ce qui n'est absolument pas arrivé. J'imagine que j'aurais dû lire Percy Jackson pour ça :P 

J'ai évidemment eu du mal à m'attacher aux personnages. Ça dépendait des chapitres, pour tout vous dire. Il n'y a eu aucun personnage sur lequel j'ai accroché tout au long du roman.... Au début, j'aurais misé sur Zofia, puisque j'aimais bien son histoire d'amour avec Cosmas, mais je me suis lassée d'elle au bout de 2-3 de ses chapitres. Alexandre manquait cruellement de personnalité, il faisait même un peu apathique par moment. Jacob et Katerina m'ont déçue tous les deux, que ce soit par leurs actions, ou par la tournure de leur histoire... Olympias avait quand même une certaine complexité qui la rendait intéressante, mais comme à peine deux chapitres focalisaient sur son histoire, ce n'était pas avec ça que j'aurais pu me divertir bien longtemps. 

Bref, l'écriture était lourde comme tout le reste. Je comprends que l'auteure a voulu bien décrire chaque élément pour vraiment nous plonger dans l'antiquité, mais ça rallongeait grandement l'intrigue. Même les scènes de bataille perdaient de leur rythme avec toutes ces descriptions. En plus, j'avais parfois l'impression qu'on sautait du coq à l'âne d'un chapitre à l'autre. Il aurait peut-être été préférable de séparer le livre par personnages, plutôt que par moments vécus par chaque personnage... Par contre, j'admire la recherche historique qui était derrière ce livre pour rendre les décors, actions et habitudes crédibles. À vrai dire, la note historique de l'auteure à la toute fin est probablement la partie du texte qui m'a le plus fascinée. #oups

Au final... Vous comprendrez que j'ai péniblement terminé cette histoire. Je crois que le livre n'était tout simplement pas pour moi, car j'ai vu de bons avis. Peut-être que vous y trouverez votre bonheur si vous êtes des fans purs et durs de fantasy ou de l'antiquité. Je n'irais pas non plus jusqu'à dire que j'ai tout détesté... La journée que j'ai décidé de marathoner le livre (240 pages en une soirée ou presque !), j'ai curieusement plus apprécié ma lecture. En tout cas, je n'ai pas l'intention de lire la suite, même si j'aurais probablement mes réponses par rapport à l'univers. 

Merci à Collection R Canada pour l'envoi !
Cliquer ici pour voir les options


16 commentaires:

  1. Ow dommage pour ton avis, j'avais bien envie de le découvrir :/

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ne t'arrête pas pour moi si tu aimes généralement les romans de fantasy ou sur l'antiquité ! Il y a énormément de bons avis ;)

      Effacer
  2. Malgré ta chronique, ce livre m'intrigue et j'ai bien envie de me laisser tenter ^_^

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira plus qu'à moi ^^ !

      Effacer
  3. Je le lis en ce moment et je comprends toutes tes remarques même si elles ont pour l'instant l'effet inverse sur moi. Le seul truc qui me "gêne" c'est la longueur des chapitres qui pour moi sont un peu trop longs et sans cliffanghers. Après, comme tu le dis, ce livre n'était peut-être pas fait pour toi et ça me rappelle Le jeu du maître de James Dashner qui a plu a beaucoup de monde et qui a été pour moi un calvaire à lire...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je rejoins totalement ton commentaire, que cela soit par rapport au roman d'Eleanor Herman ou de James Dashner ;)

      Effacer
    2. Hihi, je suis d'accord aussi pour les chapitres ! Mais pour le reste.... :P
      Je trouve ça vraiment intéressant de voir à quel point nos avis s'opposent. C'est rare que ça m'arrive, d'habitude, j'ai plutôt le même avis que le reste de la masse :P Bref, je suis contente que ça vous ait plu !

      Pour Le jeu du maître, je ne peux pas dire puisque je ne l'ai pas lu, mais j'ai complètement adoré The Maze Runner ♥

      Effacer
  4. Euh, je pense passer mon chemin. Tout comme toi, c'est le nom d'Alexandre le Grand qui m'a fait intéresser à ce roman, mais finalement, ça ne vaut pas le coup...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ouais, si comme moi, c'est ton seul argument pour lire le livre, il n'est probablement pas plus valable que pour moi XD

      Effacer
  5. Ce livre me tente beaucoup d'autant que les descriptions techniques et les nombreux personnages ne me dérangent pas (Game of thrones m'y a initié ) ^^

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Alors je ne lirai pas Game of Thrones, hahaha XD (De toute manière, le nombre de livres et leur longueur m'avaient déjà découragée :P )
      En tout cas, il devrait te plaire dans ce cas ;) Bonne lecture !

      Effacer
  6. Ohhhh je suis très surprise par ta chronique, c'est le tout premier avis négatif que je vois sur ce roman qui est de fait mon coup de coeur de l'année pour le moment. :3
    Je pense tout de même que ce n'est pas le travail en soi de l'auteur qui est remis en cause, mais que ce sont tes goûts qui font que tu n'as pas aimé. En lisant ta chronique, je me suis rendue compte que tout ce que tu n'avais pas apprécié était des choses qui moi m'avaient plu! Personnellement j'ai adoré la profusion de personnages, j'ai trouvé le roman particulièrement documenté, j'ai beaucoup apprécié les descriptions et l'amas de détails qui justement s'éloignaient du Young Adult, et j'ai particulièrement apprécié Alexandre qui est un lois d'être un héros mais plutôt un personnage complet avec des défauts et des qualités.
    En tout cas, j'espère que tu trouveras prochainement d'autres livres qui te plairont et je te fais mille baisers :) ,

    Kaecilia - Http://kaecilia.fr

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci pour ton avis complet, c'était très intéressant à lire :)

      Je suis aussi surprise par ton avis que tu l'es par le mien XD Jamais je n'aurais pensé que ça pourrait aller jusqu'à un coup de cœur de l'année ! Comme quoi ça fait du bien de sortir de sa bulle parfois ;)

      Effectivement, je ne remets pas en cause les recherches de l'auteure. Comme je l'ai dit, la note à la fin m'a vraiment intéressée ! Ce qui a posé problème pour moi est donc forcément la façon avec laquelle l'information a été présentée et non cette information en soi ;)

      Encore merci pour ton avis ! Bisous ^^

      Effacer
  7. Dommage que cette lecture soit une déception pour toi :/
    En tout cas, j'ai bien envie de me faire mon propre avis sur ce livre parce que j'aime bien l'Antiquité et la fantasy :)

    RépondreEffacer
  8. Comme toi j'ai trouvé ce roman beaucoup trop long et la plume de l'auteure très lourde. Néanmoins, j'ai trouvé que ça s'amélioré sur la fin

    RépondreEffacer