mercredi 8 février 2017

Fangirl - Rainbow Rowell

Cath est fan de la série Simon Snow, comme le reste du monde. Sauf qu’elle ne se contente pas d’endosser le costume de son héros favoris à chaque avant-première, elle va jusqu’à écrire la suite des aventures du jeune mage, et publie ses histoires sur un site où sa fanfiction est suivie par des milliers de lecteurs. 

Tout bascule le jour où Wren, sa sœur jumelle, qui partage sa passion depuis toujours, décide de faire chambre à part sur le campus universitaire. Alors que Wren s’apprête à profiter dignement des joies de la vie étudiante, Cath est soudain projetée dans un univers hostile où elle va devoir se confronter à des gens bien réels : son père, publicitaire qui frise le surmenage, une prof de littérature qui méprise la fanfic, une coloc un peu revêche et un petit ami envahissant…

Fangirl
  • Titre VO et VF : Fangirl (lu en VO)
  • Auteur : Rainbow Rowell
  • Éditeur : St Martin's Griffin (VO) et Milady (VF)
  • Année de parution : 2013
  • Nombre de pages : 438 pages 
FANGIRL, fangirl, fangirl... Demandez à n'importe lequel de mes proches, il vous répondra presque assurément que je suis la plus grande fangirl de son entourage. À moins qu'il ne s'enfuie à toutes jambes, en répétant frénétiquement qu'il n'a SURTOUT jamais eu de contact avec moi (dans ce cas, je l'ai probablement traumatisé en secondaire 3 avec tous mes accessoires One Direction). Non seulement je m'identifie à une quantité inquiétante et sans cesse grandissante de fandoms (livres, séries, films, musique, Youtube, amenez-moi-en), mais mon attachement émotionnel se situe à la limite du trouble mental. Bref, être une fangirl, c'est ma qualification première. 

J'étais donc on ne peut plus impatiente de me plonger dans un roman étant supposé représenter ma vie, du moins en grande partie. 
Mais. 
Mais. 
Mais. 
Il semblerait que les attentes aient été trop hautes. 

♥♥
(ou 15/20)

Commençons d'abord par le résumé, voulez-vous ? Cath est une fan dévouée de Simon Snow (aka la copie fictive d'Harry Potter). Chaque jour, elle écrit des chapitres de fanfiction lus par plus de 30 000 personnes, dans lesquels elle imagine une relation amour-haine entre Simon et Baz (aka Drago). Toutefois, si Cath peut réaliser ses rêves les plus fous sur Internet, on ne peut pas en dire autant dans la réalité : Cath a une phobie sociale, un petit ami qui s'apparente plus à un meuble qu'à autre chose (et c'est réciproque), un père mentalement instable, une mère absente et une sœur jumelle qui a décrété que Cath était désormais un poids mort. 

Quand vient le temps de s'inscrire à l'université, Cath se retrouve parachutée dans la pire des situations. Abandonnée par Wren, sa sœur, elle doit emménager avec une parfaite inconnue hargneuse qui collectionne les petits amis. La solution ? Se raccrocher désespérément à l'univers de Simon Snow, au risque de finir par y disparaître. 

Deux causes ont entravé mon appréciation globale du livre : des défauts à l'histoire, évidemment, mais aussi mes attentes personnelles. Je ne m'étendrai par trop sur cette deuxième cause, étant donné qu'elle ne relève pas de la qualité de l'histoire, mais de ce que j'aurais voulu reconnaître en Cath. (En gros, j'aurais aimé que Cath soit moins dans le stéréotype ''je-suis-une-fangirl/nerd-antisociale-qui-se-terre-dans-sa-chambre'' et plus ''je-suis-une-fangirl/femme-forte-et-ça-ne-m'empêche-pas-de-sortir-et-de-sociabiliser''. Ce souhait n'est pourtant pas légitime, parce que ça aurait modifié toute l'histoire. Je ne peux pas juger d'un livre en décidant qu'il faudrait en écrire un autre, juste parce que je n'ai pas envie de me comporter comme le protagoniste !) Sachez toutefois que je ferai un article qui approfondira le sujet. 

Je ne vous cacherai pas que la construction de l'intrigue m'a déroutée. La gradation de la tension dans l'histoire faisait des montagnes russes qui ne donnaient pas toujours envie de poursuivre la lecture. Si je peux tenter d'illustrer mon point : 


Analyse du graphique hautement professionnel : contrairement au schéma que nous reconnaissons dans la plupart des romans, dans Fangirl, tout va mal, dès le début. Ce n'est pas un défaut en soi, SAUF QUE, cela ne nous permet pas de nous attacher aux personnages avant au moins le milieu du livre. Avant ça, tout le monde a l'air d'un parfait trou-de-cul ou d'un mollusque, tout ça parce qu'on ne nous a jamais vraiment laissé la chance de nous attacher à eux pleinement. Je vous jure, c'était tellement déprimant. L'autre souci, c'est qu'il y a une coupure assez brusque dans l'intrigue au milieu du roman et, qu'après, tout va curieusement beaucoup trop bien. Franchement, c'était un soulagement pour moi, mais ça pourrait en ennuyer certains. J'ai plutôt trouvé qu'il y avait des longueurs dans la première moitié du livre. 

L'ambiance du roman était malgré tout très, très chouette. Forcément, si l'on me parle d'Harry Potter (ou presque), je vais être joyeuse ♥ Mais toute cette histoire autour de la classe d'écriture créative et des fanfictions m'a vraiment donné le goût (ou plutôt, le courage) de m'investir plus à fond dans l'écriture et de trouver le temps pour. Les petits extraits de fanfiction dispersés dans le roman étaient d'ailleurs excellents et m'ont TROP donné envie de lire Carry On *-* 

Les personnages sont intéressants, même si j'ai de la difficulté à m'attacher à eux. Cath.... Hum, elle faisait salement pitié, c'est surtout ça. Manger des barres tendres pendant un mois parce qu'on est trop gêné pour demander/chercher la cafétéria.... C'est pathétique. Mais le pire, c'est que je sais que c'est une maladie mentale qui existe (j'ai moi-même été souvent paralysée par la timidité, surtout au début du secondaire), mais là, je voulais juste la secouer 0_o Heureusement - pour elle et pour moi-, ça finit par s'améliorer. Wren, c'était l'autre extrême : elle voulait trop sociabiliser et avoir l'air cool, alors elle faisait n'importe quoi. Je voulais aussi la secouer pour qu'elle arrête d'être aussi superficielle, en permanence. Reagan avait un sale caractère, mais c'est peut-être au final ce qu'il fallait pour secouer Cath. Enfin, il y avait Levi..... En fait, parler de lui serait peut-être un spoiler. 

Je me demande tout de même si la phobie sociale était bien représentée dans le roman. Je tiens à dire que je ne m'y connais pas du tout sur ce sujet et que je me trompe peut-être... MAIS. Je trouvais qu'il y avait des incohérences dans le comportement de Cath et dans sa ''guérison''. À un moment, elle ne fait que traverser un couloir du dortoir bondé de filles et c'est suffisant pour la faire pleurer dans les toilettes. Sauf qu'elle n'a aucun problème à devenir amie avec un gars dans sa classe et à entretenir la conversation. Après, elle angoisse à mort à l'idée d'aller à une fête, mais quand elle se décide enfin à y aller, elle fait comme si de rien n'était et parle à des gens (mais elle ne pouvait pas demander la direction de la cafétéria à sa coloc...). Bref, je crois encore qu'il y a un problème de gradation dans l'histoire. 

En conclusion, j'ai l'impression de dire beaucoup de mal de Fangirl, mais j'ai quand même dévoré la dernière partie, pour terminer l'histoire en larmes. Il y avait des moments très mignons, d'autres super comiques. Rainbow Rowell écrit très bien et sait jouer sur les petits détails de l'histoire. Je ne regrette vraiment pas d'avoir lu ce livre et je dirais même qu'il n'y a pas grand-chose qui me fait plus envie de Carry On en ce moment *-* Bref, ça reste une histoire à découvrir ! 

BONUS ! (ET SPOILERS)
Tout plein de petits moments qui m'ont fait réagir. 
  • LA FIN. Quand Cath et Wren vont acheter le dernier tome de la série à minuit avec Levi et Reagan. C'était TELLEMENT adorable. Je pleurais de joie, de nostalgie d'Harry Potter, de bonheur que les jumelles se soient réconciliées et juste pour la réaction de Levi. Wow, wow, wow, super scène ♥ 
  • Je l'ai vraiment mal pris quand Levi a embrassé une autre fille. C'était la dernière lueur d'espoir dans le chaos de la vie de Cath. Je pensais ne jamais pouvoir lui pardonner... Et pourtant !
  • La scène du baiser en lisant The Outsiders, c'était quand même adorable. 
  • Nick, c'est vraiment un salaud sans aucun respect. Ne vous fiez jamais aux gars qui ne vous raccompagnent pas chez vous. 
  • J'ai trop aimé la scène où Levi et Cath reviennent à Omaha en pleine tempête de neige. 
  • J'ADORE le ship Simon et Baz ♥ Et c'est parfait, parce que ça me permet d'exorciser les minuscules ships Dramione/Drarry que j'ai pu avoir dans ma vie (toujours la faute de Tumblr), le tout, sans réellement toucher à mes OTPs. Parce que, quoi qu'on puisse en dire, Romione est LE meilleur couple de toute l'histoire de l'humanité, suivi de près par Hinny ♥-♥


6 commentaires:

  1. Hey ! :) Ça fait pas mal de temps que je l'ai lu maintenant mais je me souviens aussi avoir eu par moments cette impression un peu "brouillon" (en gros : "mais pourquoi on reparle de ça maintenant, j'ai l'impression de l'avoir déjà lu ... mais en fait non "). Je me souviens quand même l'avoir bien aimé même si je trouvais Cath franchement bizarre par moments. Enfin bref, en tout cas les passages avec Simon et Baz étaient supers et j'ai hâte de lire Carry on ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ! C'est peut-être parce que c'est le premier roman de Rainbow Rowell et qu'il a tout de même été écrit rapidement (dans le cadre du Nanowrimo). En tout cas, je ne sais pas, mais je n'ai pas eu cette impression avec Eleanor and Park !

      Ouuuuuui ♥ Les scènes de la fanfiction qu'il y avait dans le roman étaient tout simplement adorables ^^

      Supprimer
  2. J'ai ce livre dans ma PAL depuis quelques temps et je suis impatiente de le découvrir surtout que le côté fanfiction m'attire beaucoup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors tu devrais être servie :) ! Je te souhaite une bonne lecture ^^

      Supprimer
  3. J'avoue que je souhaite lire ce livre depuis bien longtemps et la sortie de Carry On depuis peu m'en donne encore plus envie. Malgré les défauts certains du livre, tu sembles avoir apprécié ta lecture et ça me donne encore plus envie de me lancer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est certain, j'en garde d'excellents souvenirs malgré tout :D
      J'espère qu'il te plaira !

      Supprimer