jeudi 22 septembre 2016

Hänsel et Gretel et autres réinventions - Jane Gryffin et Ophélie Stovel

Ce recueil modernise quatre contes de Grimm, les histoires et leur morale, puisque ces réécritures abordent des sujets qui font tous écho à l'actualité d'une façon ou d'une autre. Jane Gryffin fait s'interroger le lecteur sur le rôle des femmes et des hommes dans la société, et ces univers de contes et légendes ressemblent étrangement au nôtre puisqu'elle dépeint la bravoure et la force nécessaires à l'affirmation de soi. Elle lève ainsi un peu le voile du formatage de notre époque. Quant à Ophélie Stovel, sa réécriture de Hänsel et Gretel peut nous faire douter de la limite entre le bien et le mal, et du poids qu'un enfant peut avoir dans cette balance.

Résultats de recherche d'images pour « Hansel et gretel et autres réinventions »
  • Auteurs : Jane Gryffin et Ophélie Stovel
  • Éditeur : Les Réinventions Éditions
  • Année de parution : 2015, je crois... 
  • Nombre de pages : 68 pages
 et 1/2
(ou 14/20)

Je n'ai plus l'habitude d'accepter des livres numériques en service de presse (essentiellement parce que je n'aime pas lire sur mon cellulaire ou sur un iPad), mais la responsable de la petite maison d'édition Les Réinventions a piqué ma curiosité quand elle m'a fait part de son projet. J'étais très intriguée par ces réécritures uchroniques des contes de Grimm, surtout que j'étais justement en train d'étudier ces contes dans mes cours... Notez bien l'utilisation du passé dans ma phrase : oui, elle m'a bel et bien envoyé ce livre l'année dernière et je viens seulement de le lire, parce que ça m'était complètement sorti de l'esprit en n'ayant pas le format papier devant les yeux. Oui, je sais, c'est lamentable XD Bref, merci Anna d'avoir été aussi patiente !

Les deux auteures du livre reprennent donc à leur manière 4 contes : Hänsel et Gretel, Raiponce, Les Trois Plumes et Rumpelstilzchen. Les contes se déroulent sensiblement de la façon que nous connaissons déjà (pour ma part, je ne connaissais pas le conte Les Trois Plumes), jusqu'à un moment-clé où les auteures ont décidé de modifier l'histoire pour en changer le dénouement. Dans l'ensemble, j'ai bien aimé les modifications apportées aux histoires, elles étaient divertissantes. C'était intéressant d'essayer de deviner ce qui allait changer par rapport au récit habituel. Je dois toutefois avouer ne pas trop avoir vu les sujets d'actualité, si ce n'est dans les thèmes universels que l'on pouvait déjà déceler dans les contes originaux. 

Mes contes préférés ont été Raiponce et Les Trois Plumes ; j'ai également beaucoup aimé la fin de Rumpelstilzchen. Par contre, j'avais espéré que Raiponce prenne une tournure LGBT (ce qui aurait pu être possible selon les modifications). Mais bon, tant pis ! Je ne sais pas si c'était seulement envisageable par les auteures... Peut-être qu'elles voulaient garder un minimum des croyances de l'époque, où un couple gay aurait été plutôt mal vu dans la littérature. 

L'écriture restait fidèle aux contes des frères Grimm. On retrouvait d'ailleurs le style plus austère des auteurs allemands, contrairement au style de Perrault en France qui mettait plus de fioritures dans ses textes. 

Bref, ce fut une lecture sympathique, quoique pas spécialement marquante. Si jamais vous avez envie d'une lecture rapide ou que vous aimez comparer différentes réécritures de contes, n'hésitez pas à encourager cette petite maison d'édition !

Merci à Réinventions Éditions pour leur patience et l'envoi de ce livre. 

6 commentaires:

  1. Il a l'air sympa, j’aime l'idée :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! N'hésitez pas à nous contacter, nous sommes toujours à la recherche de lecteurs curieux ;)

      Supprimer
  2. Merci Sandrine ! Tu trouveras des réponses aux points que tu soulèves sur ta page Facebook. C'est super, le recueil t'a plu dans l'ensemble. :)

    RépondreSupprimer
  3. Eden l'âme des mots25 septembre 2016 à 06 h 27

    Ca pourrait être sympa. L'an dernier j'ai également eu un cours sur les réécritures et pour approfondir j'ai lu Mes Contes de Perrault de Tahar Ben Jelloun. C'est très intelligent même si c'est un peu répétitif au bout de dix contes. Mais le côté oriental et la critique du monde contemporain sont de vrais atouts !

    Ps : je te cite deux fois dans mon dernier article et je pense que ca te plaira !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, je ne connais pas cette réécriture, mais j'avoue que ça doit être chouette avec l'aspect oriental :D
      Oh, chouette, merci, je vais voir ça tout de suite ^^

      Supprimer