dimanche 3 août 2014

Le théorème des Katherine - John Green

Dix-neuf fois Colin est tombé amoureux.
Dix-neuf fois la fille s'appelait Katherine.
Pas Katie, ni Kat, ni Kittie, ni Cathy, et surtout pas Catherine, mais KATHERINE.
Et dix-neuf fois, il s'est fait larguer.
Couverture Le Théorème des Katherine
  • Titre VO : An Abundance of Katherines
  • Auteur : John Green
  • Éditeur : Nathan
  • Année de parution : 2012
  • Nombre de pages : 279 pages

(ou 16/20)

Aaaah, John Green ♥ Cet auteur fabuleux capable d'exploits surnaturels, de nous faire sourire alors qu'on est déjà en train de se vider de nos larmes, d'écrire des textes à la fois si intelligents et si légers et de créer des personnages auxquels on s’attache à tout jamais. 
(♥♥♥TFIOS ♥♥♥)

Pourquoi cet éloge ? Ah, c'est seulement pour vous expliquer pourquoi je me suis littéralement précipitée sur ce roman quand je l'ai vu à la bibliothèque (comment faire autrement ? ). Bon, pour être honnête, je savais que je n'aurais pas le même coup de cœur que pour Nos Étoiles Contraires, mais j'avais confiance de passer un bon moment en compagnie de Colin. Je ne me suis pas trompée.

Colin est un enfant surdoué. Les mots, les lettres, les chiffres n'ont pas de secrets pour lui. Mais son point fort, c'est les anagrammes (vous savez... Prendre un mot et en refaire un nouveau avec les mêmes lettres...). Déjà là, Colin peut être considéré comme quelqu'un de spécial. Mais il le devient encore plus lorsqu'il se met à avoir une fixation sur les Katherine. Colin est tombé amoureux de 19 demoiselles portant ce prénom et, 19 fois exactement, Colin s'est fait larguer.

Dévasté à chaque fois, Colin n'arrive pas à se remettre de ses ruptures, surtout qu'il a l'impression que sa vie prometteuse ne l'est pas du tout en fin de compte ! C'est vrai quoi ! Qu'a-t-il fait à part mémoriser des tonnes de bouquins ? Pas de découverte médicale, pas de symphonie, pas de prix Nobel... Pour tenter de lui changer les idées, son meilleur ami Hassan décide qu'il est grand temps de partir en road trip vers l'inconnu.

Au départ, je n'avais aucune idée à quoi m'attendre. Absolument aucune. J'ai d'abord cru que Colin était Asperger. Après tout, ça aurait été complètement logique, parce que les Asperger ont des difficultés avec les interactions sociales, ils sont souvent surdoués et ils ont des fixations... En tout cas, l'histoire m’intriguait, me faisait sourire et m'apprenait même des choses ! En effet, puisque Colin est surdoué, il y a toujours des petites notes de bas de page, mi-humoristiques, mi-instructives. Chouette idée !

Peu à peu, les bases de l'histoire se placent et on comprend que Colin est vraiment mal dans sa peau. C'est alors qu'il rencontre Lindsey, une jeune habitante de la ville de Gutshot. Ils deviennent amis et, ensemble, ils commencent à mettre au point un théorème sur la relation mathématique Colin/Katherine.

Les personnages ne m'ont pas particulièrement touchée, ce n'est pas ce qui me restera en mémoire de ce livre. Certes, ils ne me sont pas désagréables n'ont plus. C'est seulement que je les sentais loin de ce que je suis. Je trouvais Colin assez pathétique à certains moments de l'histoire, mais il faut se rappeler que c'est d'une certaine façon le centre de l'histoire. Par contre, j'ai bien aimé quand Lindsey et Colin se sont révélés comme ils le sont vraiment, dans toute leur intégrité.

Je n'ai pas pu m'empêcher de faire certains parallèles entre TFIOS et ce roman. Plusieurs thèmes reviennent, quoique de façon plus subtile, mais ils sont toujours là. L'oubli, l'histoire de chacun, l'infinité....C'est moins développé, mais si je ne me trompe pas, ce roman a été écrit avant TFIOS. On peut donc penser que ces idées commençaient à mijoter dans la tête de John Green pour devenir ce qu'elles sont aujourd'hui !

L'écriture... C'est du John Green, quoi ! Intelligente, elle nous pousse parfois à réfléchir, mais elle est aussi très drôle ! C'est également toujours rafraîchissant. Et pour ceux qui se demanderaient, tous les faits présents dans le roman sont véridiques. Même le Théorème des Katherine a été créé par un mathématicien, ami de John Green ! Il y a quelques pages à la fin du roman pour tout vous expliquer ça...

Voilà, je suis contente d'avoir découvert une autre facette de John Green. Il ne me reste plus qu'à continuer ma progression dans son oeuvre en lisant soit Paper Towns, soit Looking For Alaska, qui sont tous les deux dans ma Pal (ça sera la première fois que je lirai du John Green en VO... J'ai hâte de voir ! ).


13 commentaires:

  1. Moi aussiiiii je veux lire John Green en VO ! :(
    Je vais déjà lire TFIOS en VO (déjà lu en français bien sûr) pour redécouvrir cette si belle histoire. Sinon pour ton avis je suis d'accord mais je ne peux pas comparer ces deux romans, j'ai aimé les deux tout autant, à leur manière quoi :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça s'en vient, ça s'en vient :) !! À force de lire en anglais un peu, une fois de temps en temps, tu vas bien améliorer ton anglais, non ;) ? Oui, c'est vrai, je ne devrais pas les comparer, mais c'est plus fort que moi :P Mais même si je n'avais jamais lu TFIOS, celui-là n'aurait pas atteint le coup de cœur ;)

      Supprimer
  2. *Ce moment de joie où je peux commenter* Moi aussi je l'ai beaucoup aimé :P En effet, c'est certainement pas comme Nos étoiles contraires mais c'est une autre jolie facette de John Green, je trouve^.^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, contente de... te rendre contente :P Oui, c'est chouette de redécouvrir John Green ainsi :)

      Supprimer
  3. Le résumé ne m'attire pas particulièrement mais j'aime vraiment l'écriture de John Green et deux autres de ses romans que j'ai lu ne m'ont pas déçu alors j'aimerais bien tenter celui-ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, je n'étais pas tellement attirée par ce résumé... Mais c'est John Green quand même (et ça paraît dans l'écriture ;) ). Au final, j'ai bien aimé :D

      Supprimer
  4. Il est dans ma PAL depuis quelques temps ( du coup je ne lis pas ta chronique en entier pour en savoir le moins possible ^^ ), mais je suis contente de voir qu'apparemment tu as bien aimé ! Il faudrait que je le lise, mais j'ai pas envie de le lire en VF alors j'envisage de me le racheter en VO avant xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est sympathique, tu devrais le sortir de cette Pal ;) ... En VO ou en VF !! (En tout cas, je préfère la couverture VO ^^).

      Supprimer
  5. J'ai lu "La face cachée de Margo" et j'ai trouvé ça vraiment moyen, mais le résumé de ce livre là m'a fait sourire, alors pourquoi pas ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh... Il est dans ma Pal, j'espère que je vais bien l'aimer !! En tout cas, oui, c'est un livre idéal pour faire sourire :)

      Supprimer
  6. JE VEUX LE LIRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, ce n'est pas mon livre préféré de John Green (bon, ok, j'en ai lu que 2 pour l'instant :P ), mais il est vraiment sympa :) J'espère que tu auras l'occasion de le lire !!

      Supprimer
  7. Je ne l'ai pas encore lu, il me reste lui et Will and Will à lire ^^

    RépondreSupprimer